Touristes, si vous saviez...

Archives d'un auteur

BRÈVES

Le Paraguay officiellement déclaré sans paludisme

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) vient de déclarer l’élimination du virus de la malaria au Paraguay, le premier pays d’Amérique latine à avoir obtenu ce certificat depuis Cuba en 1973.

C’est le premier objectif atteint parmi les 21 pays sur la liste de la « croisade » pour l’éradication …

Lire la suite >>
BRÈVES

Snapcar : un autre anti-Uber après Ector

Plusieurs initiatives de transports de personnes se mettent en place pour contrecarrer les méthodes expéditives et antisociales d’Uber. Après l’ouverture d’Ector à Paris et son adhésion aux règles sociales européennes, d’autres initiatives voient peu à peu le jour.

La dernière en date est SnapCar, une entreprise qui fait appel à …

Lire la suite >>
BRÈVES

MSC Croisières n’aime pas l’Alzheimer

La clientèle du 3ème âge est celle qui compose la grande majorité des passagers des croisières. Il est donc étonnant que MSC Croisières ait réagi aussi maladroitement envers un couple de passagers qui n’y reviendront pas de sitôt.

Selon le quotidien Le Parisien, deux passagers bretons originaires des Côtes-d’Armor,  à savoir Jean Mérel et son épouse Marie,  ont été débarqués au port de Brindisi (2’200 km de chez eux) en raison de la maladie d’Alzheimer dont souffrait la passagère âgée de 81 ans. Ce voyage était un cadeau d’anniversaire pour leurs 50 ans de mariage. Contacté avant le départ, le médecin gériatre avait donné son feu vert, estimant que ce voyage allait être bénéfique pour la santé de la passagère.

La croisière commençait à Venise et devait durer huit jours. Le mari avait demandé à l’équipage de s’assurer qu’il soit possible de fermer la cabine de l’intérieur pour éviter à son épouse de faire des fugues nocturnes, symptôme courant de la maladie. Sans avoir pris le soin d’examiner la malade, le médecin de bord contacté à ce sujet a jugé qu’il était impossible que cette passagère poursuive la croisière et a donc ordonné qu’elle soit débarquée à l’escale de Brindisi. Le couple a dû rentrer chez lui  à ses propres frais (environ 1000 euros). Mauvaise me direz-vous avec raison.

Devant le refus d’un quelconque remboursement de la part de la compagnie MSC, le Breton souhaite attaquer la compagnie en justice. Patrick Pourbais, directeur pour la France de MSC Croisières maintient sa position de refus de toute indemnité, mais, chose incroyable, propose de remettre un bon de réduction pour une prochaine croisière… A la place de Jean Mérel,  je resterais sur mes gardes car un scénario identique pourrait se reproduire.

Dans cette histoire, on ne peut retenir qu’un calcul mesquin de la part d’une compagnie qui transporte plusieurs milliers de passagers et n’en serait pas à quelques milliers d’euros près. Mais le pire encore est cette attitude discriminatoire envers une personne handicapée par la maladie.

En tout état de cause, c’est bel et bien la loi européenne sur les transports qui sera appliquée et je crains que MSC Croisières n’y laisse quelques plumes, aussi éparses soient-elles.

Le plus triste est encore cet anniversaire gâché et tous les tracas qui l’ont accompagné pour un couple âgé qui s’en serait bien passé.

Share
JE PARS EN WEEK-END

Lisbonne, les anciens et nouveaux extérieurs

 

Monastère des Hyéromnites (San Jeronimo) © Isabelle Blanc

Vous connaissez le centre-ville de Lisbonne? Profitez de quelques jours d’escapade pour en apprécier la périphérie.

En 1998, les autorités se sont interrogées pour savoir quel meilleur parti il y aurait à tirer du site de l’exposition universelle 98 de Lisbonne situé en bordure de l’embouchure du Tage. La …

Lire la suite >>
JE PARS EN WEEK-END

Deux doigts de Porto

S’il est une image dont Porto ne peut se dessaisir, c’est bien celle de son célèbre vin. Blanc ou rouge, ce vin doux s’est forgé une sacrée réputation dans le monde entier, et cela un peu grâce aux Anglais, qui ont ainsi répété l’opération du vin de Xeres (sherry).

Porto …

Lire la suite >>
JE PARS À LA DÉCOUVERTE

Madère, l’escale des conquistadors

L’afflux des vacanciers qui convergent vers Madère de tous les coins d’Europe, quelle que soit la saison, explique que ce territoire portugais ait fait du tourisme sa première économie, même si la majorité de ses plages sont faites de sable volcanique.
Au milieu de l’Atlantique, au large du Maroc, il …

Lire la suite >>
JE PARS À LA DÉCOUVERTE

Bayonne : la Basque bondissante

A Bayonne, les visiteurs à la recherche d’authenticité basque ne seront pas déçus. Cette agglomération ayant basé sa prospérité sur les métiers de la mer a su conserver son authenticité et sa tradition faites d’un mélange de France et de la proche Espagne. La vigueur et la truculence de ses …

Lire la suite >>
JE PARS À LA DÉCOUVERTE

Kuching, la ville des chats

Kuching, capitale de lu Sarawak (Malaisie) est le creuset d’une population multiraciale et multireligieuse mais sa singularité est d’abord sa dévotion envers les chats conjuguée à tous les temps.

Sur l’île de Bornéo, le Sarawak est l’un des Etats les plus étendus de la Malaisie mais aussi le plus attractif …

Lire la suite >>
JE PARS TOUT PRÈS

Le château de Grandson

Dominant le Lac de Neuchâtel, la forteresse médiévale (XIe-XIVe) du château de Grandson est imposante et plonge le visiteur dans une période de l’histoire qui fut importante pour la composition géopolitique de la France et de la Suisse. Selon la légende, Charles le Téméraire perdit son bien (sa fortune personnelle) …

Lire la suite >>
BRÈVES

Nouvelles du ciel au 29 mai 2018

Europe : Dès le 3 septembre, Alitalia reprendra ses liaisons entre Genève et Milan Linate à raison de douze vols par semaine, soit un vol le matin et un vol le soir chaque jour de la semaine, sauf le dimanche pour l’aller et le samedi pour le retour.  Wizz Air …

Lire la suite >>

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter