L\'Atelier du Voyage
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

380’000 cartes de crédit piratées chez British Airways

British Airways (BA) vient d’ouvrir une enquête sur le piratage de données de ses clients sur son site web ba.com et son application mobile au cours des trois dernières semaines. 380.000 cartes de paiement ont été piratées.

Les piratages ont eu lieu entre le 21 août à 22h58 et le 5 septembre 2018 à 21h45 heures anglaise d’été. Ceux-ci, selon la compagnie, ne porteraient que sur les indications de cartes bancaires et non sur celles des passeports. La faille du système a été trouvée et colmatée, et le système fonctionnerait de nouveau normalement, selon les dires de BA. A propos des informations sur les cartes bancaires, le président de BA, Alex Cruz, fait ses profondes excuses à ses clients et leur recommande de contacter leurs banques au plus vite et, pour ceux qui auraient été affectés, d’en informer leurs services. Ce dernier a ajouté dans une déclaration à la radio BBC4 : «Nous allons les indemniser pour tout dommage financier qu’ils ont pu subir. »

Cette faille informatique n’est pas la seule à avoir affecté la compagnie britannique. En mai 2017, BA avait dû faire face à une panne du système provoquée par un problème d’alimentation, qui avait bloqué plus de 75.000 clients avec 726 cols annulés à savoir 28% de ses vols pendant un week-end prolongé. Ces problèmes s’étaient reproduits en juillet de la même année, avec plusieurs  dizaines de vols court-courriers annulés.

Inquiétudes des actionnaires : En 2017, ce vol de données avait déjà inquiété les investisseurs. Le titre d’IAG, maison mère de British Airways, avait alors perdu 2.76% de sa valeur, une demi-heure après l’ouverture à la Bourse de Londres.

 

Gérard Blanc

Sources : L’Internaute,           Air-Journal, Tribune de Genève, Ouest France

Share

Laisser un commentaire


2 + 3 =

VT Vacances

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter