Visit Malta
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Conflits au proche Orient: les compagnies aériennes réagissent

La sécurité des passagers est primordiale et les compagnies aériennes ne dérogent pas à cette règle.

Telle est la conclusion de plusieurs compagnies aériennes en regard de la situation conflictuelle entre Israël et l’Iran.

Si plusieurs compagnies aériennes ont décidé d’arrêter temporairement leurs liaisons vers Tel Aviv, il en va de même pour les vols vers Beyrouth et Téhéran. C’est aussi le cas du survol des espaces aériens de toute la région comme l’Irak, le  Liban, Israël, la Jordanie et  l’Iran, ce qui est le cas de Swiss, Lufthansa, Austrian Airlines et KLM.

Qantas, dont le plan de vol prévoit le survol de l’Iran, change de parcours concernant ses vols long-courriers entre Londres et l’Asie, à l’instar d’autres compagnies qui relient l’Europe à l’Extrême Orient. Elles ne tarderont certainement pas à adopter la même attitude, ce qui aura pour conséquence des allongements de tempos de vols. Pour l’instant, les vols d’El Al et de Royal Jordanian Airlines sont maintenus.

 

Sources : Air Journal/Voyages d’affaires/RTB

Share

Laisser un commentaire


quatre + = cinq

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter