Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Pugilat dans un cockpit chez Iraqi Airways

Vous avez certainement en mémoire le discours réconfortant du commandant de bord d’un avion de ligne vous indiquant l’heure locale, l’altitude ou la vitesse de croisière, ou encore la localisation des sites survolés. Ainsi que l’ont indiqué l’agence de presse AFP ou le site eGlobal, tel ne fut pas le cas des passagers d’un vol d’Iraqi Airways entre Mashad (Iran) et Bagdad (Iraq). Le pilote et le copilote, qui avaient omis de débrancher le micro après les annonces usuelles après le décollage, ont commencé à se chamailler. Les 157 passagers ont été témoins d’une dispute qui s’est amplifiée au cours du vol pour aller jusqu’à une bagarre au cours de laquelle des coups de poing furent échangés entre les deux protagonistes. Des agents de sûreté qui se trouvaient à bord sont parvenus à forcer la porte du cockpit et à maitriser les forcenés. Le différent portait sur le fait que le copilote avait réclamé de se faire livrer un repas tandis que le pilote avait refusé au personnel de cabine d’y procéder, estimant que le copilote aurait dû lui demander l’autorisation. La dispute se serait intensifiée lorsque le pilote reçu son repas au contraire du copilote. Le pugilat s’atténua heureusement au moment de l’atterrissage.

Le Ministère iraquien des transports a déclaré par la suite qu’une enquête était en cours et que les deux membres d’équipage, qui, en attendant, avaient une interdiction formelle de prendre les commandes d’un appareil, n’échapperaient pas à une punition exemplaire, pouvant aller jusqu’à une interdiction définitive de voler.

Rappelons qu’Iraqi Airways a été, pour l’instant, bannie des vols à destination de l’Union européenne depuis 2015 pour n’avoir pas été en mesure de fournir les documents satisfaisants auprès de l’Agence européenne de sécurité (EASA).

Gérard Blanc

Share

Laisser un commentaire


4 + = 11

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter


 

Cliquez ici