L\'Atelier du Voyage
Soutenez jepars sur Tipeee !
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Cessna Grand Caravan 208B : le Tesla de l’aviation commerciale est né

C’est le 28 mai 2020 que le premier essai du  Cessna Grand Caravan 208B,  considéré à ce jour comme le plus gros avion tout électrique (n’émettant aucun CO2) , a eu lieu avec succès  à l’aéroport international du comté de Grant à Moses Lake dans l’Etat de Washington (USA).

Le concept est l’œuvre de MagniX, une société développant des systèmes à propulsion électrique pour les avions, et d’ AeroTEC, une société spécialisée dans les essais, l’ingénierie et la certification.

Tout le monde a en mémoire la prouesse technologique qu’avait été le tour du monde effectué avec la seule énergie solaire par Bertrand Piccard et André Borschberg avec le Solar Impulse. Cette fois-ci, il s’agit d’un avion  électrique, certes plus classique et n’ayant pour l’instant volé que pendant 30 minutes, mais il représente  une étape supplémentaire vers la certification des avions à moteurs électriques et permettra  dans un avenir assez proche la conversion d’avions à plus grande capacité et pour des destinations de plus en plus éloignées.

Le Cessna Grand Caravan 208B est un modèle déjà existant, mais équipé d’un monomoteur électrique de 750 chevaux et pouvant accueillir entre 9 et 14 passagers.  MagniX a fabriqué une famille de moteurs électriques spécialement conçus pour s’intégrer avec les régulateurs d’hélices standards dans des avions monomoteurs ou multimoteurs, ce qui leur permet donc d’adapter des avions existants. La fabrication a été à AeroTEC, basé à Seattle (Etats-Unis). La vitesse de croisière de l’aéronef  est de 183 km/h et il peut atteindre une altitude de  2500 pieds. On peut estimer que l’heure de vol de cet appareil sera entre 40% et 70% moins chère que celle des appareils  utilisant du kérosène. Dans un premier temps, il sera utilisé dans des petits aéroports.  On imagine actuellement dans les milieux aéronautiques que tous les avions assurant des  vols inférieurs à 1500 km seront électriques d’ici les 15 prochaines années.

L’actualité autour des avions sans émission de Co2 est dense ces derniers jours, tels le prototype d’avion à pile de ZeroAir. La compagnie easyJet projette de faire voler un avion électrique de 186 places d’ici à 2030 avec son partenaire Wright Electric. Après l’abandon de son programme E-Fan en 2017, Airbus a noué un partenariat avec Siemens et Rolls Royce afin de développer le E-Fan X à propulsion hybride. Le premier vol est prévu pour 2020, et selon les résultats, Airbus envisage de développer un jet régional hybride d’une capacité comparable à l’A318 (gamme des appareils de 100 places).

Gérard Blanc

Sources : Clubic/Futura-sciences/Air Journal/Notre Planète/Globalair

 

lj83ytrv

Photo MagniX

Share

Laisser un commentaire


6 + 6 =

Sep Voyages

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter


 

VT Vacances Advertise Here