Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Chine : Cas de pneumopathie à Wuhan

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) a été informée par les autorités chinoises le 31/12/2019 d’un épisode de cas groupés de pneumonies dû à un nouveau coronavirus, isolé le 7 janvier 2020, et très probablement lié à un marché d’animaux vivants dans la ville de Wuhan, en Chine, le Huanan South China Seafood Market.

En date du 12 janvier 2020, l’infection par ce nouveau coronavirus a été confirmée par les autorités chinoises chez 41 personnes, dont 7 dans un état grave et un décès. Ces cas ont tous contracté la maladie entre le 8 décembre 2019 et le 2 janvier 2020. La personne décédée était âgée de 61 ans et présentait des comorbidités. La séquence de ce nouveau virus a été publiée le 11 janvier par les autorités chinoises. Les symptômes décrits évoquent une infection respiratoire fébrile. Certains cas présentent également des difficultés respiratoires et des anomalies pulmonaires détectables radiologiquement compatibles avec des infiltrats bilatéraux étendus.

D’après les autorités chinoises, la plupart des cas travaillent sur un marché d’animaux vivants de Wuhan, ou l’ont fréquemment visité, indiquant une probable contamination d’origine animale. Le marché a été fermé et désinfecté le 1er janvier, mais la source d’infection n’a pas été identifiée.

Le 13 janvier, les autorités thaïlandaises ont déclaré le premier cas confirmé exporté de Wuhan, chez une touriste chinoise résidant à Wuhan et âgée de 61 ans. D’après les informations disponibles, cette personne aurait rapporté fréquenter régulièrement un marché de produits frais à Wuhan, mais pas le Huanan South China Seafood Market.

A ce jour, aucun cas de transmission interhumaine n’a été décrit. Aucun cas n’a été identifié parmi les professionnels de santé ayant pris en charge les cas. Tous les cas confirmés identifiés de cet épisode ont séjourné à Wuhan.

A l’heure actuelle le risque d’introduction en Suisse et en France de cas liés à cet épisode est faible, mais ne peut cependant pas être exclu.

Que faire ?

Sur place, en cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires), il est recommandé de prendre les précautions d’usage pour ne pas contaminer l’entourage (s’isoler, rester à distance, se protéger la bouche lors de la toux au besoin par un masque, d’utiliser des mouchoirs jetables et de bien se laver les mains) et de consulter localement et rapidement un médecin.

Au retour en Suisse ou en France, en cas de symptômes d’infection respiratoire (fièvre, toux, difficultés respiratoires), il est recommandé de consulter son  médecin généraliste ou de se rendre dans un service d’urgence.

Sources : francaisaletranger.fr, santepubliquefrance.fr, WHO

Share

Laisser un commentaire


9 + = 13

Lyria

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter