Qatar Airways
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Tension avec les USA, l’Iran trouve une parade aux visas

On connaissait la manière habile d’Israël de ne pas timbrer les passeports des personnes se rendant sur son territoire, ce qui évitait des ennuis aux voyageurs devant se rendre ensuite dans certains pays arabes. Eh bien, c’est aujourd’hui ce qui se passe pour les  touristes qui souhaitent se rendre en Iran sur un fond de tension politique avec les Etats-Unis à la suite des sanctions économiques de l’administration Trump à son égard.

Désormais, les ambassades de la République islamique d’Iran installées dans de nombreux pays, dont la Suisse (qui entretient des relations privilégiées avec l’Iran) et la France, n’apposent plus de visa dans les passeports et privilégie à la place le visa électronique (e-visa) en lieu et place  du sticker jusqu’alors collé dans le passeport.

La procédure d’obtention de ce visa électronique reste assez similaire à la précédente à savoir qu’elle nécessite toujours la saisie des empreintes digitales auprès du service consulaire, le dépôt du dossier, et le règlement des frais de visas à effectuer sur place. Le passeport sera immédiatement restitué au voyageur et l’e-visa envoyé par courriel à l’adresse indiquée sur le formulaire consulaire.

Mais le plus important reste que l’Iran ne timbre plus les passeports des touristes arrivants dans le pays depuis le mois d’août 2018.

Ces nouvelles mesures d’obtention de l’e-visa et du non-estampillage du passeport à l’arrivée, ne s’appliquent pas aux ressortissants d’Afghanistan, Bangladesh, Canada, Colombie, Irak, Jordanie, Népal, Pakistan, Royaume-Uni, Somalie, Sri Lanka, Syrie et USA.

Share

Laisser un commentaire


+ 5 = 13

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter


 

Cliquez ici