Visit Malta
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Trains français. Premiers signes d’ouverture à la concurrence

La Commission des transports de l’Union européenne l’avait annoncé. La concurrence des trains va petit à petit s’installer. En France, le premier signe concret de concurrence pour le trafic domestique vient de se manifester dans la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur). Les passagers qui avaient l’habitude de prendre le TER vont désormais pouvoir choisir entre la SNCF et Thello sur la Côte d’Azur à partir du 1er février 2018. Toutefois, l’administration régionale a dû obtenir l’autorisation de la SNCF pour mettre en place ce nouveau dispositif. La SNCF détient le monopole en matière de concession ferroviaire, mais l’accroissement de la demande ferroviaire dans la région a ainsi fait pencher la balance en faveur de Thello pour les droits de trafic pour la ligne Marseille-Nice-Monaco-Gênes-Milan qui débutera mi-décembre. Inquiète pour ses TER, la Région PACA s’oppose à la commercialisation des trajets entre villes françaises. Thello est une filiale du groupe italien Trenitalia (67%) et du Français Transdev (33%). Bien qu’en principe le marché à la concurrence soit fermé en France, le cabotage est permis depuis la libéralisation des lignes internationales de 2009. Les entreprises ferroviaires qui assurent des liaisons internationales ont le droit de commercialiser des liaisons intérieures à condition que la part des chiffres d’affaires ne dépasse pas le tiers du chiffre d’affaires de la ligne, que son trafic ne dépasse pas le quart du trafic total et que la longueur totale de la ligne internationale soit supérieure d’un quart à la plus longue desserte nationale.

Share

Laisser un commentaire


un + = cinq

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter