Touristes, si vous saviez...
DES TRUCS ET DES PLANS

Soleure ou le shopping insolite

Parmi les villes baroques de Suisse, Soleure est celle qui, dans la zone piétonnière, compte le plus de boutiques sortant de l’ordinaire.

L’art de la bougie
IMG_7607La boutique Jaegger est un peu l’ancêtre d’un « trading post » à l’américaine, mélange d’épicerie, de quincaillerie ou de droguerie où on se fournissaient les chalands soleurois. Elle a su garder sa décoration à l’ancienne avec ses vieux meubles et ses tiroirs en bois. Son fonds de commerce principal est la bougie sous toutes ses formes  et de toutes ses tailles.  Il faut savoir qu’en tête de cortège du carnaval de Soleure, une lanterne ouvre la célébration et que c’est la famille Jaegger qui fournit la bougie qui l’éclaire depuis des siècles. Mais le magasin Jaegger offre une autre activité ancestrale, à savoir la fabrication de tentures. En se faufilant dans les couloirs, on aboutit dans une arrière-boutique ou on découvre d’anciens  catalogues de coloris. Bon, les tentures se vendent peu aujourd’hui, mais grâce à son originalité, cette boutique à su damer le pion aux grands centres d’achat et enregistre des commandes depuis la Suisse entière parle simple bouche à oreille.

IMG_7609+

Soleure à l’italienne
IMG_7614S’il est une boutique surprenante qui remporte un succès national à Soleure, c’est bien celle de la Pastaria Tomaso. Cette épicerie fine est exclusivement consacrée aux produits italiens, qu’il s’agisse de jambons de Parme ou de Montagnana, et de fromages tels le gorgonzola du Piémont, le pecorino de Rome, bref, toute la panoplie de la gastronomie italienne sans oublier les sauces au pesto et les pâtes faites maison. Mais la réputation de l’établissement a surtout été faite par la fabrication, dans l’arrière-boutique, de raviolis artisanaux et leurs farces appropriées.

IMG_7615

Chuchilade
IMG_7629C’est certainement l’une des boutiques les plus originales de la ville et celle à laquelle on s’attendrait le moins. Sur des étagères et des consoles à l’infini, on découvre  une caverne d’Ali Baba spécialisée dans l’art de la cuisine et de la table. Alignements de couteaux, de verres, de saucières, d’assiettes, de casseroles, de serviettes, de tabliers, …  mais aussi, de temps en temps, de grosses machines comme par exemple des trancheuses de jambon (à des prix astronomiques !). Dès son entrée en fonction, le patron, Daniel Wagmann a vite compris le profit qu’il pouvait tirer en dynamisant ses ventes par l’organisation de cours de cuisine gastronomique, notamment avec la collaboration du chef étoilé local Andy Zaugg. Histoire de faire valoir la panoplie de grils, des cours sont également dispensés sur le thème de l’art du barbecue. Pour toutes ces animations, il est recommandé de s’annoncer à l’avance, ne serait-ce que pour connaître les dates et les heures. Il y a quelques années, des restaurateurs de la ville venaient cuisiner  pour une tableau d’hôte installée pour huit personnes dans la vitrine même de la Chuchilade. Le patron réfléchit à une formule similaire qu’il introduirait prochainement. « Ce magasin est une institution à Soleure, raconte Daniel Wagmann. Il existe depuis 43 ans. J’en ai pris la direction à la suite de ma mère, après avoir travaillé avec elle pendant dix ans. »

IMG_7626

Texte et photos Gérard Blanc

 

Share

Une réponse à  to “Soleure ou le shopping insolite”

Laisser un commentaire


6 + 5 =

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter