Ad Gentes
Soutenez jepars sur Tipeee !
Touristes, si vous saviez...
JE PARS À LA DÉCOUVERTE

Cirque de Gavarnie et Pic du Midi de Bigorre: Beautés en Pyrénées

«Montagnes, Pyrénées é euh…» chantent les habitants de la Bigorre, tout comme leurs homologues vaudois chantent celles du Pays romand. Tous ne tarissent pas d’éloges sur la beauté des sommets.

Peut-être, espérons-le, certains pèlerins de Lourdes ou des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle font-ils un détour pour aller admirer ces deux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO que sont le Cirque de Gavarnie et le Pic du Midi de Bigorre; celle ou celui qui visiterait cette région aurait bien tort de les négliger.

Le grand cirque
La route D921 parcourt de nombreuses épingles à cheveux pour aboutir au village de Gavarnie, à partir duquel la circulation automobile est, fort heureusement prohibée.

Marche forcée de 30 minutes? Pas vraiment, car, après tout, cette balade (par temps clair bien sûr) est un enchantement au fond d’une vallée boisée où coule le célèbre torrent portant le nom de Gave de Pau, enjambé par des petits ponts de pierre encadré par des blocs de granite. Puis c’est l’arrivée devant un spectacle grandiose, cette paroi rocheuse haute de 1500 mètres, le long de laquelle coulent des cascades, dont la Grande cascade, qui tombe de 423 mètres de haut, accompagnée par ses trois grandes sœurs: l’Epaule, la Tour et le Casque. Gavé de cette contemplation, vous emprunterez le chemin du retour, un peu mélancolique, en vous retournant de temps à autre en guise d’adieu. Le dernier regard se jettera, attablé à une terrasse d’une buvette de campagne devant un saucisson de montagne accompagné d’un petit vin de pays.

Un belvédère pas comme les autres
La popularité du Pic du Midi de Bigorre (2872 mètres d’altitude) fait qu’il est prudent de calculer la période de sa montée en téléphérique afin d’éviter les trop grandes foules. L’autre précaution est de bien étudier la météo et de se renseigner sur les effets du vent pour ne pas subir la déconvenue d’un horizon totalement bouché par les nuages. Mais par temps clair, le spectacle, à l’instar de son voisin le Cirque de Gavarnie, est simplement époustouflant avec une vue infinie sur une grande partie du massif pyrénéen. En prime, les novices comme les férus d’astronomie, de botanique, de météo ou de géophysique recevront une instruction d’environ 30 minutes sur les bienfaits et les découvertes de la station scientifique de haute montagne qu’est l’observatoire du Pic du Midi, charnière entre les sols terrestre et spatial.

Texte Erika Bodmer, photos Gérard Blanc

Share

Laisser un commentaire


1 + 5 =

Trade Wings Voyages

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter