Touristes, si vous saviez...
JE PARS TRÈS LOIN

Tournée impériale au Sri Lanka, une terre bénie des dieux

Riche de vestiges historiques et religieux, le Sri Lanka y ajoute une touche de gentillesse et de joie de vivre populaire.

Bien que fondamentalement indépendant, le Sri Lanka n’en a pas moins gardé des traces de l’ancienne colonie britannique des Indes. La capitale Colombo a bien connu les visites successives des Marocains, des Persans et des marins de Cathay, venus prendre leurs chargements de pierres précieuses, d’éléphants et d’épices. Il est vrai aussi que les colons portugais et hollandais ont marqué leur passage. Mais Colombo a indubitablement été le fief britannique, non seulement pour ses épices innombrables, mais surtout pour ce thé incomparable, qui allait être le pilier de toute une civilisation et la boisson incontournable des Anglais et d’une grande partie des membres du Commonwealth. L’empreinte britannique est donc bien tenace avec les anciens grands magasins aux façades coloniales. Un autre phénomène étonnant est le cricket, qui se joue encore dans tous les coins de l’île et représente un engouement national, au même titre que le football en Europe. «Nous avons bien essayé de jouer au rugby, mais le public, en voyant notre équipe nationale avec des allumettes en guise de jambes face aux mollets gallois, connaissait d’avance l’issue du match», m’a raconté un ami sri lankais. Lors des grands tournois, tout le monde est devant le poste de TV!
Les bâtiments d’origine anglaise de Colombo côtoient les temples hindous et les mosquées devant lesquels stationnent les marchants de noix de coco.

Cueilleuse de thé à Botakanda

Le célèbre thé
Aux alentours de la ville coloniale de Nuwara Eliya se trouve la région productrice du célèbre thé de Ceylan, la plus importante source de revenu agricole après le riz. Les plantations de thé en terrasses à perte de vue sur le flanc des montagnes, et les cueilleuses aux costumes colorés qui y travaillent, sont un plaisir pour les yeux. Les usines de thé sont ouvertes au public et permettent d’apprendre les qualités du thé que nous consommons.

Le quartier du Fort est le centre des affaires confirmé où déambulent les hommes d’affaires en chemisette blanche avec leur téléphone portable collé à l’oreille et évoluant entre les magasins de la Ceylon Ltd. et les grands hôtels américains. Sur les trottoirs bordant des rues bouchonnées de véhicules à moteur ainsi que sous les nombreuses arcades, on croise des hommes en sarongs et des femmes en sari multicolores. L’endroit le plus pittoresque est le quartier du bazar ou Pettah. On y perd le sens de l’orientation dans un dédale de ruelles bordées d’étalages, où sont proposées des affiches de vedettes de cinéma et des montagnes de sandales, de fruits ou de poissons séchés.

Preuve d’une tendance multiconfessionnelle, la mosquée rouge et blanche de Jami-Ul-Alfar avoisine le très rococo temple hindou de Kochchikade. Au crépuscule, l’esplanade gazonnée de Galle Face Green est le rendez-vous des amoureux, des promeneurs, des charmeurs de serpents et des cerfs-volants multicolores.


Les cités anciennes

Le clou d’un circuit se trouve à environ 200 km au nord de Colombo et porte le nom d’Anuradhapura, l’ancienne capitale du Sri Lanka, créée au IVe siècle avant Jésus-Christ. Anuradhapura fut un modèle d’urbanisme avec des quartiers réservés à chaque classe de la population. Des pensions et des hôpitaux auraient également existé, ainsi que tout un système d’approvisionnement en eau. Certains monuments sont encore debout, comme la grande dagaba Abhayagiri perchée sur son éperon rocheux; le «Mont de l’intrépidité», bâti au Ier siècle avant Jésus-Christ par le roi Valagambâhu; Jêtavanârâmaya, le plus grand des dagoba du monde; le palais d’Airin et ses 1600 piliers. A une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest se trouve Polonnaruwa, la capitale médiévale qui prit la succession d’Anuradhapura. Elle a aussi bénéficié d’un système d’irrigation très perfectionné. Les sites les plus impressionnants sont les images colossales de Bouddha incrustées dans le granit et le Bouddha couché de 14 mètres de long.

Le rocher-forteresse

Le plus spectaculaire est le promontoire de Sigirya, forteresse taillée dans le roc au Ve siècle avant Jésus-Christ. A ses pieds, le souverain de l’époque a trouvé le moyen d’alimenter son palais et les environs immédiats en eau grâce à plusieurs bassins disposés artistiquement au milieu de ce qui devait être de somptueux jardins. Sur le flanc de la montagne, de nombreuses marches abruptes conduisent au sommet. En cours d’escalade, on peut admirer dans une petite grotte des fresques de danseuses restées intactes depuis 2000 ans. L’escalade ardue est récompensée par un splendide panorama.

Sri Lanka - Pinnawela - Orphelinat des éléphants

Des éléphants orphelins
Plus spectaculaire encore est la visite de l’orphelinat des éléphants de Pinnavela, proche de Kandy. C’est là que sont recueillis les éléphanteaux égarés.
50 pachydermes forment une grande famille, où tous les soins nécessaires leurs seront prodigués, de l’assistance aux accouchements à l’alimentation, en passant par le traitement des maladies, etc. La baignade des éléphants est le moment clé de la journée, que les éléphants ne voudraient manquer à aucun prix. Quand l’heure à sonné, le troupeau entier s’ébranle pour aller faire trempette pendant environ deux heures dans le fleuve.

Il était une dent
A 116 km au nord-ouest de Colombo, Kandy est l’ancienne capitale des rois cinghalais bâtie autour d’un lac artificiel, qui fut l’oeuvre de Rajasinha, le dernier roi kandyen. La raison qui fait déplacer en masse le pays entier est le «Dalada Maligawa» ou Temple de la Dent de Bouddha. En 534 avant Jésus-Christ, une princesse aurait caché dans ses cheveux une dent de l’Illuminé, prélevée au moment de sa crémation, et l’aurait ensuite apportée au Sri Lanka en secret. La divine relique est soigneusement enfermée dans un coffret en or, lui-même au fond de six autres coffrets gigognes. L’attraction principale du Dalada Maligawa est surtout ce défilé ininterrompu des fidèles venus vénérer Bouddha et sa relique.

Chaque recoin est l’occasion d’une représentation de Bouddha devant laquelle les croyants se recueillent, un peu comme au Saint-Suaire. C’est l’occasion de grands coups de cymbales et de trompettes de la part des gardiens du temple. La dent n’est sortie de son écrin qu’une fois par an. C’est l’occasion de la grande fête de l’Esala Perahera avec un majestueux défilé d’éléphants richement décorés.

Gérard Blanc,
photos Lets Travel



Infos pratiques

Agence spécialisée

Let’s Travel, +41 22/731 82 82, www.letstravel.ch.

Santé

Produits contre les moustiques et prophylaxie contre la malaria.

Climat

La température avoisine 27 degrés avec des pointes dépassant 31 degrés. En montagne, elle descend jusqu’à 14 degrés. Dans le sud-ouest, la saison des pluies dure de mai à juillet, tandis qu’elle se situe de décembre à janvier dans le nord-ouest.

Achats

Pierres précieuses, thé, batik, fibres de coco tressées, sculptures en bois. Rapporter des épices comme la cardamome, la cannelle et le gingembre vert.

Hôtels

Le Galatari à Colombo, l’Amaya Lake Hotel à Sigirya, le St Andrews près de Nuwara Eliya.

Golf

Le golf est méconnu au Sri Lanka et, pourtant, l’île abrite 3 des meilleurs parcours de 18 trous. L’histoire du golf sri-lankais remonte à 1891, alors qu’était organisée la première compétition. Les trois parcours sont ceux de Colombo, de Kandy (600 m d’altitude) et de Saint-Andrews, proche de Nuwara Eliya, près de l’hôtel du même nom qui en fut de clubhouse.


Agrandir le plan

Share

Laisser un commentaire


9 + 1 =

Qatar Airways
  • TRAVAUX A LA GARE CFF DE L’AEROPORT DE ZURICH

    Les CFF renouvelleront l’intégralité des voies ferrées de 1 à 4 en gare de Zürich-Flughafen jusqu’à la fin mars 2020. Certaines voies devront être mis...

  • La situation aux Maldives

    Comme bien d’autres pays, les Maldives font l’objet de recommandations de la part du DFAE et du Quai d’Orsay. Dans le cas qui nous intéresse, c’est pr...

  • Nouvelles du ciel au 8 octobre 2019

    Amérique du Nord : French Bee projette de relier Paris à New York-Newark à raison d’un vol par jour, soit un départ de Paris à 14h pour une arrivée à ...

  • Magouille aux miles à Chicago

    Gennady Podolsky, directeur américano-ukrainien de l’agence Vega Travel à Chicago, a été épinglé par la justice étatsunienne pour avoir accumulé frau...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter