Touristes, si vous saviez...
JE PARS SÉJOURNER

Les Ilets de la Plage à Saint-Barthélemy

Les_Ilets © Thierry Porchet

Les hôtels de Saint-Barthélemy sont nombreux, surtout les hôtels de grand luxe. Pour ma part, j’aime bien me sentir à l’aise et ne pas être astreint à une attitude guindée. J’ai trouvé dans l’hôtel des Ilets de la Plage un établissement à dimension humaine qui réunit le calme, la simplicité, la décoration dans un style couleur locale et, pardessus tout, une plage de sable blanc telle que, venant de Suisse où nous en serions plutôt privés, on ne puisse rêver plus beau.

Il est vrai que la situation du fond de la baie de Saint-Jean ne peut être qu’idéale. Il s’agit d’un petit village composé de petites villas, mais construit de telle manière qu’on a l’impression de s’y trouver seul au monde, en tout intimité dans son bungalow, ce qui n’était pas fait pour me déplaire, étant amoureux de la paix et de la tranquillité. C’est idéal pour les familles qui ainsi peuvent se sentir parfaitement à l’aise, sans craindre de déranger leurs voisins. Si cet hôtel est principalement composé de bungalows destinés aux familles, il reste néanmoins ouvert aux personnes seules ou aux couples.

Pour qui a eu la chance de loger dans un bungalow au bord de la mer, imaginez simplement le bonheur d’un réveil avec le doux son du ressac et une vue sur les collines avoisinantes. Mais ne craignez rien, même si sept des bungalows ne se trouvent pas directement sur la plage, la plupart bénéficient d’une vue sur la mer.

Au coucher du soleil, c’est le moment de la rêverie et, allongé dans un hamac, j’ai admiré le spectacle des pêcheurs remontant leurs casiers à langoustes, ou les surfeurs recherchant la vague propice, le tout, avec pour toile de fond, une mer turquoise à l’infini.

Certes, la piscine n’est pas très grande, mais elle a le mérite de se trouver au milieu des hibiscus et des cocotiers et puis, qu’à cela ne tienne, c’est avant tout pour la mer qu’on est à Saint-Barth et il suffit de parcourir quelques mètres pour se plonger dans une eau qui n’est jamais froide et qui, parfois même, selon la saison, donne l’impression de se plonger dans son bain.

D’autres bonnes surprises que j’y ai découvertes, c’est que, bien que ne possédant pas de salle de restaurant, l’hôtel livre le matin le café et les croissants et petits pains sortis du four directement au bungalow, et un bar prépare toutes les sortes de cocktails, y compris, bien entendu, une variété de punchs dont le fameux planteur!

Il y a aussi du café servi dès dix heures au bord de la piscine. Une petite attention: à mon arrivée, j’ai trouvé une bouteille de rosé dans le frigo: sympa non?

La très bonne ambiance des Ilets de la Plage est aussi due à Pierre-Eric, son directeur, qui déborde gentillesse. Son dada, c’est le cinéma! Cela a pour heureuse conséquence un stock de nombreux DVD qui sont à la disposition des clients à la réception, pour le cas où ils ne sauraient pas quoi faire le soir…

Pour garantir l’intimité des lieux, sachez qu’il n’existe aucune route entre le village des Ilets et la mer qui et à dix mètres… Le matin, au levé du jour… un délicieux plongeon s’impose

Texte et photos Thierry Porchet

Share

Laisser un commentaire


2 + 9 =

Qatar Airways
  • TRAVAUX A LA GARE CFF DE L’AEROPORT DE ZURICH

    Les CFF renouvelleront l’intégralité des voies ferrées de 1 à 4 en gare de Zürich-Flughafen jusqu’à la fin mars 2020. Certaines voies devront être mis...

  • La situation aux Maldives

    Comme bien d’autres pays, les Maldives font l’objet de recommandations de la part du DFAE et du Quai d’Orsay. Dans le cas qui nous intéresse, c’est pr...

  • Nouvelles du ciel au 8 octobre 2019

    Amérique du Nord : French Bee projette de relier Paris à New York-Newark à raison d’un vol par jour, soit un départ de Paris à 14h pour une arrivée à ...

  • Magouille aux miles à Chicago

    Gennady Podolsky, directeur américano-ukrainien de l’agence Vega Travel à Chicago, a été épinglé par la justice étatsunienne pour avoir accumulé frau...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter