Visit Malta
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Amsterdam refuse les grands bateaux de croisière

Chaque année, plus de cent géants des mers font escale dans les ports et polluent à souhait. De plus, ils déversent plusieurs milliers de passagers qui inondent les rues des escales et ne font pas pour autant des achats dans les commerces en place, ce qui représente une autre forme de pollution que celle déjà constatée  sur le plan environnemental, sans compter les dégâts causés aux fonds marins.

Petit à petit, les ports se rebiffent, ceci en dépit du lobby des armateurs.

C’est maintenant le tour d’Amsterdam qui joint sa voix à celles d’autres villes, dont Venise, en Italie, et Santorin, en Grèce, pour limiter l’accès aux croisiéristes dans le but de réduire la pollution que génèrent ces navires ainsi que l’afflux trop massif de touristes.

Cette décision émane d’une motion adoptée par le conseil communal interdisant l’accostage proche du quartier historique. A noter que cette mesure s’ajoute à d’autres prises dans le sens de la défense de l’environnement.

L’interdiction d’accostage concerne la partie sud d’Amsterdam, composée de son centre historique, et sa partie nord, actuellement en cours de modernisation.

A quand Barcelone, Kalamata, Kusadasi, etc. ?

Les experts de l’UNESCO envisagent de classer Venise comme site en péril, ce que personne en  Italie ne souhaiterais.  Cette décision risque de faire boule de neige dans les administrations des autres ports de la Méditerranée.

Gérard Blanc

Share

Laisser un commentaire


+ quatre = onze

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter