Ad Gentes
Soutenez jepars sur Tipeee !
Touristes, si vous saviez...
JE PARS POUR LE SPORT

Le monde des marathons

Un dimanche d’automne à New York. 40’000 coureurs représentant plus de 100 pays se présentent sur la ligne de départ de Staten Island pour le plus célèbre des  marathons. Ils traverseront Brooklyn, Queens, le Bronx, Manhattan et Harlem. Pour le néophyte qui s’est permis le luxe de survoler la manifestation par hélicoptère, le spectacle de cette marée humaine franchissant le pont de Verezzano, celui qui relie Staten Island à Brooklyn sur trois niveaux, est tout simplement ahurissant. Chaque année, environ 40’000 autres postulants sont écartés, non par discrimination, mais parce que le nombre maximum d’inscrits a été atteint. C’est dire l’engouement pour ce genre d’exploit sportif. Si d’aventure vous aviez l’intention de faire votre première tentative, il faudra donc vous mettre sur les rangs pour les versions futures. Le coronavirus ayant eu pour effet l’annulation du marathon 2020, ceux qui étaient inscrits bénéficient de la priorité à celui de 2021. Les nouveaux postulants devront donc prétendre à la réservation d’un dossard uniquement pour 2022, mais n’auront pas pour autant la garantie d’avoir leur place sur la ligne de départ. En effet, les dossards sont tirés au sort et, quand tous sont distribués, eh bien, tant pis pour les autres. Ce scénario se répète pour les 5 autres marathons classés parmi les « majors » et dont l’obtention des dossards est particulièrement ardue et réglementée à savoir : Londres, Berlin, Tokyo, Chicago et Boston.

marathon © droits réservés
L’envers du décor est tout aussi spectaculaire. Il a fallu, par exemple, bloquer la circulation automobile sur un parcours qui, en temps normal, est déjà encombré de véhicules roulant pare-chocs contre pare-chocs. Plus de 3’000 policiers sont mobilisés ainsi qu’environ 14’000 volontaires qui assurent sur tout le parcours le service d’ordre et de ravitaillement en boissons, et encadrent environ 2 millions de spectateurs.

Ailleurs : A moins d’avoir réservé votre dossard garanti par l’agence Tourisme Pour Tous, vous risquez de ne pas être choisi car les dossards individuels sont tirés au sort. En ce cas, n’en faites pas une maladie. Vous essayerez la prochaine fois et, en attendant, dites-vous qu’une multitude de marathons existe dans le monde. En surfant sur le site www.marathon.fr, on compte plus de 80 en France et dans les DOM-TOM, et plus de 700 autres marathons dans le monde dont plusieurs en Suisse, (Morat-Fribourg, Nouvel-An, Zurich, Fribourg, Lausanne, Zermatt, Swiss Alpine, Bâle, Jungfrau, etc.). Et encore, la liste est loin d’être exhaustive car chaque année, de nouvelles localités organisent des marathons. En tête du hit-parade figurent Paris, le plus avantageux (souvent complet: réserver longtemps à l’avance); Londres, le plus réputé au monde après New York et dont l’ambiance est similaire; Berlin, le plus rapide, idéal pour toute personne cherchant à améliorer sa performance, et dont l’organisation est la plus parfaite au monde: colossale ambiance! Parmi les nombreux marathons des USA, celui de Boston arrive en deuxième position après celui de New York.

Originalités : Le plus cocasse est peut-être le «Marathon des châteaux du Médoc». A chaque poste de ravitaillement, le coureur peut choisir entre un verre d’eau ou un verre d’un grand cru bordelais. Le marathon de Walt Disney World (Orlando, Floride) débute et se termine dans le fameux Magic Kingdom. Un autre marathon spectaculaire est celui de Tahiti-Mooréa. Le parcours est jalonné de charmantes vahinés qui, accompagnées par des musiciens jouant du ukulelee, dansent pour le plaisir des coureurs. Ajoutez à cela les cocotiers et la végétation luxuriante, et il vous pousse des ailes ! De plus en plus d’organisateurs prévoient des variantes aux marathons dans le but d’attirer aussi des coureurs débutants ou moins entraînés. Le Marathon de Prague, par exemple, organise une épreuve supplémentaire de 10 km en soirée. A Pornic (Bretagne du sud), un programme spécial combine la course à pied le matin et les soins de  thalassothérapie l’après-midi. Certains marathons sont réservés aux femmes, comme, par exemple, celui d’Osaka (Japon).

marathonCH © droits réservés
Depuis la Suisse : Pour participer à un quelconque marathon, le principal est, comme toujours, d’obtenir un dossard. Il est possible de tenter d’en obtenir directement auprès des organisateurs, mais cela demande parfois des démarches compliquées. Il est conseillé de s’y prendre très longtemps à l’avance. Un prépaiement intégral est souvent réclamé et il est parfois difficile de trouver à se loger, les hôtels traitant fréquemment avec les organisateurs de voyages, qui leur paient des contingents de chambres d’une année sur l’autre.

Dossards : L’agence spécialisée Tourisme Pour Tous à Lausanne Tourisme Pour Tous (www.tourismepourtous.com) assure les départs et les dossards pour les marathons de New York, Londres, Paris, Berlin et Boston, mais n’entre en matière pour d’autres marathons qu’à partir d’une inscription minimum de 5 personnes. Elle propose aussi une formule de stage permettant à celle ou celui qui n’a jamais participé à un marathon de se préparer à ce qui est quand même une petite aventure.

Ce qu’il faut retenir de tout cela : Certes, pour un participant à un marathon, il y a la performance sportive, mais pas uniquement. C’est aussi un peu la fête. On retrouve d’une année sur l’autre les mêmes têtes. On sympathise. Les familles suivent parfois pour encourager le père, le fils, la nièce, l’épouse, etc. Après, on prolonge le déplacement par une découverte des environs. Et puis, lors d’un marathon, il ne faut pas négliger l’ultime avantage que l’on a d’admirer les villes au pas de course, débarrassées de leur circulation automobile.

Texte Gérard Blanc
Photo Une © Scott McDermott, autres photos © Tourisme pour tous

Share

Laisser un commentaire


6 + = 10

Trade Wings Voyages

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter