Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Tempête Ciara : le positif et le négatif

La tempête Ciara a, certes, eu ses effets négatifs mais ses vents dépassant parfois les 165 km/h ont aussi eu des effets inattendus, notamment sur les vols transatlantiques entre les USA et l’Europe. Donnant aux appareils un vent-arrière inattendu.

Pour exemple, les passagers ayant voyagé entre New York et Londres le dimanche 9 février à bord d’un vol de la compagnie Norwegian sont arrivés à Heathrow avec 62 minutes d’avance sur l’horaire prévu. Mieux encore, un vol de British Airways est arrivé à destination avec 103 minutes d’avance, de quoi donner aux aiguilleurs du ciel britannique du fil à retordre.

Dans beaucoup d’aéroports en Europe et précisément dans le Royaume-Uni,  bon nombre de  vols ont été annulés  en raison du mauvais temps. Les arrivées ont été aussi parfois chaotiques  comme, par exemple, ce vol de British Airways qui a fait ce qu’on appelle un « touch and go » à savoir un atterrissage périlleux suivi immédiatement d’une remise des gaz pour, enfin, atterrir lors d’une seconde tentative d’atterrissage  : de quoi donner des sueurs froides aux passagers qui en sont sortis indemnes.

Share

Laisser un commentaire


8 + = 16

Lyria

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter