Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Scandaleux système de pourboires dans les avions

Mais jusqu’où iront les compagnies lowcost pour éviter de payer correctement leur personnel ?

Voilà maintenant que la compagnie lowcost nord-américaine Frontier Airlines  a institutionnalisé le principe des pourboires à bord. Le personnel de cabine doit maintenant circuler dans les rangs avec un panier pour récolter les aumônes ou, mieux encore, un terminal de carte bancaire, au cas où le passager n’aurait pas d’espèces sur lui.  Cela fait trois ans que cette compagnie accepte le principe d’un pourboire informel sous forme d’une cagnotte partagée entre tout le personnel de bord. Aujourd’hui, les hôtesses peuvent encaisser personnellement les donations.

C’est vrai, aux Etats-Unis,  les pourboires sont souvent considérées comme une chose normale, mais de là à institutionnaliser la chose à bord des avions, cela prendrait vraiment une autre tournure. Si la chose se répand aux USA, qui empêchera un easyJet ou un Ryanair d’en faire autant en Europe? Dans certains bateaux de croisière, la chose est même considérée comme obligatoire. On laisse dans votre cabine plusieurs enveloppes qui  seront distribuées aux femmes de chambres, aux serveurs, mais aussi aux chefs de cabine et  autres cadres que vous n’aurez jamais rencontré au cours de votre  croisière. Après, on apprend que le personnel est logé à fond de cale, qu’il est payé un salaire incroyablement bas et qu’il est recruté dans les pays où règne la plus grande misère (Bengladesh, Philippines, etc.).

Avec cette nouveauté de pourboires dans les avions, on se dirige vers un système où bientôt, le personnel de bord des avions ne sera plus rétribué qu’au pourboire. Pourrait-on imaginer que, comme dans certains grands restaurants, l’employé doive même payer pour travailler, uniquement pour présenter une référence de prestige sur son curriculum-vitae ?

On s’en doute, cette mesure est mal accueillie, tant par une partie du personnel navigant que par les clients de la compagnie aérienne. Si certains membres du personnel peuvent y voir une rémunération supplémentaire, d’autres craignent que la mesure ne leur soit néfaste à long terme. N’oublions pas que le principal rôle du  personnel de cabine des avions est de veiller  sur le  respect de la sécurité et du calme à bord. Ce système de pourboire pourrait être mal utilisé par les passagers qui donneraient plus ou moins d’argent pour de mauvaises raisons comme, par exemple, la remontrance d’une hôtesse vous rappelant de boucler votre ceinture, vous interdisant de vapoter ou vous intimant l’ordre de déconnecter votre téléphone portable.

A souligner que les salaires des employés de Frontier Airlines n’ont pas augmenté depuis trois ans et que cette compagnie, dont le siège est à Denver, a la réputation d’être la moins généreuse des USA en salaires.

Côté client, cela correspond à une augmentation cachée du prix du transport.

Une tentative chez Swiss :

En juin 2015, le journal 20 Minutes relatait qu’un pilote de Swiss avait, peu avant son atterrissage à Zurich, informé qu’une cassette serait présentée à la sortie de l’avion par l’équipage pour recevoir les pourboires des passagers. Peu appréciée par la direction de Swiss à Zurich, cette initiative avait pour but de mettre le doigt sur les pressions salariales que le personnel subissait. Le commandant de bord a reçu des sanctions disciplinaires.

Gérard Blanc

 

Sources : Marketwatch, 20 Minutes, l’Echo touristique

Share

Laisser un commentaire


4 + 1 =

Qatar Airways
  • Nouvelles du ciel au 12 novembre 2019

    Europe : A compter du 17 décembre 2019, la compagnie russe S7 reliera pour la saison d’hiver Genève à Moscou-Domodedovo les mardis, jeudis, samedis e...

  • Tahiti via Vancouver

    Bien qu’elle ne puisse pas l’avouer officiellement, Air France ne peut s’empêcher de constater la réticence de nombreux passagers à transiter via les ...

  • Genève-Aéroport compense le CO2 par l’eau du lac

    Genève Aéroport a signé le vendredi a signé le vendredi 8 novembre 2019 son raccordement au réseau thermique écologique GeniLac des Services industri...

  • Vers un tourisme sans plastique ?

    Le 27 mars 2019, le Parlement européen a voté une mesure contre le plastique à usage unique. Si la chose a peut-être été oubliée au milieu des tonnes...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter