Touristes, si vous saviez...
CONSEILS AUX VOYAGEURS

Faire ou ne pas faire au Costa Rica

Ronny, guide touristique

« Le  Costa  Rica  est  un  pays  qui  s’adapte à  tous  les  budgets,  donc,  ouvert  à  tous. Mais  de  la  même  façon  que  dans  beaucoup d’autres pays, il ne faut jamais laisser ses affaires sans surveillance.
Voiture de location : Ne jamais laisser des objets de valeur dans le véhicule. Préférez les  parkings  gardés  ou,  sinon,  restez  à proximité  de  la  voiture.  En  route,  montrez tant que possible que vous savez où vous allez. Le plus simple est de louer un GPS. Sinon, le Costa Rica ne connait pas davantage  de  phénomènes  de  vandalisme que partout ailleurs dans le monde, surtout depuis le début des années 70. En chemin,  faites  confiance  de  préférence aux agents en uniforme qui sauront bien vous  renseigner.  Évitez  de  conduire  la nuit, surtout en raison de l’état des routes et  des  pluies  diluviennes  qui  peuvent créer des difficultés de visibilité, surtout quand  la  chaussée  est  mal  entretenue.
Ronny, guide touristique au Costa RicaUn rappel : La limite maximale de vitesse sur la route est de 80 km/h (de toute manière, on ne peut guère rouler plus vite).

Photos :  D’une  manière  générale,  les Costaricains  ne  voient  pas  d’inconvénient  à  être  photographiés,  sauf  en  ce qui  concerne  les  enfants.  Depuis  peu s’est  malheureusement  développée  une activité  de  tourisme  pédophile,  et  les Costaricains  sont  un  peu  nerveux  à  ce sujet. Pour prendre des enfants en photo, il faut poser la question aux adultes à proximité, approbation  généralement accordée, mais pas de photo d’enfants volées !

Contact  avec  les  habitants : Chaque  Costaricain  aimerait être  un  guide  touristique  pour entrer en contact avec les visiteurs venus du monde entier. Bien sûr, ils ne  parleront  peut-être  pas  votre  langue, mais  essayeront  de  faire  leur  maximum pour  vous  rendre  service  et  vous  indiquer  les  bons  coins  à  ne  pas  manquer.  Le Costaricain imagine qu’il vit dans un jardin gigantesque qu’il doit partager avec le visiteur.

Au restaurant : En regardant votre menu, vérifiez si les prix comprennent ou non la TVA de 13 % et le 10 % de service qui, parfois, sont à ajouter à la note finale.

En randonnée : Restez scrupuleusement sur  les  chemins  balisés.  Ne  cueillez  aucune  plante  et  ne  donnez  aucune  nourriture aux animaux. Ne partez pas seul et préférez les groupes guidés par des professionnels patentés.»

Propos recueillis par Gérard Blanc

Photo — Gérard Blanc

Share

Laisser un commentaire


+ quatre = onze

  • Tunisie : Djerba, île sans plastique

    Le gouvernement tunisien a décidé d’interdire tous les sachets de plastique sur l’île de Djerba. A compter du 1er août 2022.

  • Croatie, un pont pharaonique pour l’avenir

    Le 26 juillet, la cérémonie d'ouverture du pont de Pelješac a eu lieu. Ce pont à plusieurs travées relie le sud de la Croatie au reste du pays et sign...

  • Saint-Firmin ou les taureaux de Pampelune

    Si vous vous trouvez aux environs de Pampelune cet été, il est impératif que vous assistiez aux « sanfermines » (fêtes de la Saint-Firmin). Des millie...

  • Hotelplan : priorité au train

    Hotelplan Suisse continue à développer son portefeuille de voyages durables. En tant que prestataire direct de voyages forfaitaires, il propose doréna...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter