Touristes, si vous saviez...
JE PARS POUR LE SPORT

Sports de neige : sur les traces des Lapons et des Amérindiens

En se déplaçant jadis pour pêcher, chasser ou aller au village le plus proche, les Samis et les Hurons auraient été surpris d’apprendre que leur mode de transport usuel allait créer une activité touristique de pointe.

Sans vouloir écarter la randonnée à ski de fond que chacun connaît bien, nous soulignerons les activités liées à la randonnée de neige qui pourraient nous attirer hors frontières, même s’il est vrai que certaines d’entre elles tentent de s’imposer dans les Alpes et le Jura. Le traîneau à chiens, les raquettes à neige et la motoneige sont des pratiques qui sont à la base même des transports usuels et ayant cours encore aujourd’hui dans les pays fortement encombrés par la neige pendant de longs mois, tels le Canada, la Scandinavie, l’Alaska ou encore le Groenland. Les raquettes à neige ont été inventées depuis des siècles par les Amérindiens du Nord immédiatement suivies par la pratique du traîneau à chiens.

L’application de ces sports au tourisme est une aubaine pour des économies locales qui tournent au ralenti en hiver, tout en répondant à une demande de loisirs et d’expériences vécues recherchées par des adeptes de plus en plus nombreux en provenance de toutes les parties du monde.

Randonnée en raquettes, Lac St-JeanSi la randonnée en raquettes permet à loisir d’admirer le paysage, son usage est de loin celui qui représente, contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, la plus grande dépense physique et la plus intensive des trois, surtout si vous vous trouvez dans un groupe de randonneurs dont il faut adopter la cadence.

La randonnée en traîneau à chiens offre un côté plus ludique en impliquant une relation étroite avec l’attelage sans laquelle aucune progression n’est possible. D’où une relation rassurante, mais autoritaire, avec le pack, afin que la randonnée se déroule sans accroc.

Cette relation s’établit déjà dans l’enclos, où il est nécessaire de tempérer l’ardeur des huskies qui flairent que la promenade est proche. Course en traîneau à Akaslompolo, LaponieLe chien de traîneaux est un animal intelligent et bien souvent amical, mais son caractère peut être assez varié selon les individus.

Il s’établit dans chaque attelage une sorte de hiérarchie qu’il ne faudra pas sous-estimer et diriger en maître par des ordres fermes. Le plus dur est souvent de maîtriser son attelage avant que le signe du départ ne soit donné, afin d’éviter un cafouillage (voire des bagarres sanglantes entre chiens) qui, fort heureusement, sera rattrapé par le guide de la randonnée. Une fois le traîneau lancé, c’est n’est que du bonheur et une harmonie parfaite qui s’installe entre vous (le musher) et les chiens. Il ne reste alors que la beauté du paysage et l’ambiance d’un silence ouaté ponctué par les aboiements des chiens.

Motoneige à Luosto, LaponieN’imaginez pas que la randonnée en motoneige soit une sorte de grand prix de formule un débridé avec virages à la corde, etc. Tout d’abord, les organisateurs ont des consignes strictes en matière de sécurité et ne vous laisseront pas faire n’importe quoi, car ils seront responsables de votre retour sain et sauf. Ensuite, une moto à neige coûte cher comme matériel. Enfin, si la griserie de la vitesse peut se donner libre cours pendant un certain moment, il est nécessaire d’avoir d’abord acquis une certaine maîtrise de votre véhicule pour que le plaisir soit au rendez-vous.

Gérard Blanc

Infos pratiques

Au Canada, nombreuses sont sur tout le territoire les endroits où ces activités sont organisées à grande ou à moyenne échelle. Il serait une lapalissade de dire que c’est la province qui, naturellement, attire le plus d’adeptes des pays francophones. Parmi les offres multiples on citera celle de la région Chaudière-Appalaches, à deux heures de voiture au sud de Québec, là où on trouve à Saint-Paul-de-Montminy un centre de randonnées à taille humaine, avec une équipe motivée et une meute d’une cinquantaine de chiens de traîneaux adorables et… attachants.

Appalaches Lodge & Spa

www.appalachesspa.com

Agence spécialisée

Skytours à Lausanne: +41 21 331 25 70.
Pour les pays scandinaves, la meilleure adresse reste celle de l’agence spécialisée Kontiki à Lausanne: +41 22 389 70 80.

Share

Laisser un commentaire


5 + 8 =

Qatar Airways

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter