Festval Ambronay
Touristes, si vous saviez...
DES TRUCS ET DES PLANS / MOTORHOMES

Camping-cars : Au volant dans les grands espaces

Certains pays, comme l’Amérique du Nord, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande sont tout à fait indiqués pour la visite individuelle sans contrainte du pays. Les vacanciers s’y déplacent allègrement à vélo, en moto, en voiture individuelle et, le summum de tous les transports: en motorhome.

On pourrait aisément comparer son concept à celui des bateaux habitables sur les canaux et rivières, le principe étant celui de la liberté: de déplacer son logement de vacances d’un site à l’autre en pouvant s’arrêter à son gré, là où le paysage est le plus beau, à côté d’un cours d’eau, dans un lieu ombragé, etc.
Alors, en route pour les Rocheuses canadiennes, le désert de l’Arizona, la «Route 66» et, pardessus tout, les canyons du Colorado et autres Monument Valley, Gran Canyon et Arches naturelles, les forêts de l’Ontario, les villages de Gaspésie, les ranchs du Texas, etc., etc.

Le coût de l’opération: Est-il plus avantageux de louer un camping car pour sillonner les routes du Canada et des Etats-Unis, ou bien vaut-il mieux opter pour la formule voiture de location + hôtels? Sûrement pas, la location d’un camper revient toujours plus cher, même si on le partage avec d’autres personnes, mais la philosophie est bien différente et nombreux sont ceux qui dépensent plus pour cette expérience unique.
Il y a des suppléments qui s’ajoutent les uns aux autres lorsque vous calculez le prix de votre véhicule. Certains d’entre eux ne doivent pas être négligés, comme, par exemple, la suppression de la franchise d’assurance et les forfaits d’accès aux parcs nationaux.
On peut estimer, par exemple, un prix aux alentours de CHF 2000.– par semaine pour louer ce genre de véhicule en moyenne saison (frais d’essence non compris). En ce qui concerne le carburant, la consommation varie de 15 litres à 30 litres aux cent kilomètres, selon le modèle choisi et la méthode de conduite.

Le bon moment:
Comme pour les houseboats, réserver tôt (entre novembre et janvier) donne toujours un privilège sur le choix et des prix plus favorables sont souvent accordés aux réservations anticipées.
La bonne saison pour rouler en Amérique du Nord est de mai à octobre pour le Canada et la plupart des Etats des Etats- Unis, sauf la Floride ou le sud-ouest, des régions où on peut voyager toute l’année.
En avant et après-saison (avril, mai, octobre), il arrive qu’à certains endroits, le thermomètre descende en dessous de zéro au Canada, ou que certains emplacements de campings soient fermés. Juin et septembre sont donc des bons mois. On rencontre moins de monde sur les routes et dans les terrains de camping, et les températures sont agréables. Septembre bénéficie des fabuleuses couleurs d’automne dans les forêts canadiennes.

Conduire un motorhome: Ceux qui ont fait cette expérience sont unanimes: un motorhome se conduit comme une simple voiture et on s’y habitue dans la première demi-heure pendant laquelle il faudra être un peu plus précautionneux. Et puis, aux USA comme au Canada, les routes sont larges. Par contre, il faut redoubler d’attention en ville. Les rues sont parfois étroites, il y a plus de trafic et beaucoup de voitures en stationnement.
Il est entendu que le véhicule est plus gros, donc attention aux virages et aux créneaux de stationnement.
Dans les parcs nationaux, les rangers et plusieurs panneaux indicateurs vous expliqueront le comportement à avoir avec des ours.

Conseils:
• Ne soyez pas avare de la place, comptez large. L’espace habitable intérieur est souvent petit (10 m2     à 20 m2).
• Préparez votre itinéraire à l’avance sans avoir la folie des grandeurs. Les aléas de la route (météo, circulation, orientation) sont à prendre en compte. Ne prévoyez pas plus de 200 km par étape, et octroyez vous des jours sédentaires.
• S’il est possible de s’arrêter en «sauvage», il est plus pratique d’utiliser les terrains autorisés. Vous réaliserez vite que des éléments de confort vous seront agréables comme les branchements électriques, les emplacements de tables et de bancs, l’autorisation de faire du feu, les lieux de vidange des sanitaires, l’approvisionnement en eau, etc.
• Lors du départ, prévoir suffisamment de temps pour restituer le véhicule et rejoindre l’aéroport de départ.
• Bien choisir un motorhome peutêtre compliqué. Le mieux est encore de bien se faire conseiller par son agence de voyages spécialisée.

Attention:
• Les kilomètres prépayés et non utilisés ne sont pas remboursés au retour du véhicule.
• Il est interdit d’emprunter des chemins empierrés et des routes n’appartenant pas au réseau public. Si vous passez outre ce conseil, vous risquez non seulement de recevoir une amende des rangers ou de la police (p. e. lieux de parcs nationaux interdits à la circulation automobile), mais surtout, si votre véhicule est endommagé, l’assurance refusera d’entrer en matière
.

Gérard Blanc


Informations générales

• Un permis de voiture valable est suffisant.
• Il n’est pas possible de recevoir votre véhicule dès la descente de l’avion. Il faut donc prévoir d’organiser une première et une dernière nuit dans un hôtel.
• Le loueur se réserve le droit de vous livrer un modèle différent que celui que vous avez choisi à l’origine. Par contre, si le cas se présente, il doit vous remettre une catégorie égale ou supérieure sans supplément.
• Une assurance de base est comprise dans le prix de location avec une franchise d’environ $ 2500; une assurance complémentaire fait réduire cette franchise à quelques centaines de dollars.

Share

Laisser un commentaire


4 + 9 =

Qatar Airways
  • Boeing 737 Max : l’EASA veut ses propres contrôles

    La FAA (Federal Aviation Administration) semble annoncer que la remise en circulation des Boeing 737 Max, qui ont été cloués au sol après les crashs d...

  • Incendies en Australie

    Plusieurs régions d’Australie connaissent actuellement des épisodes de sécheresse ou de chaleur propices aux incendies, parfois d’ampleur et aux consé...

  • Dengue en Thaïlande

    La Thaïlande fait actuellement face à une forte recrudescence de cas de dengue. Les mesures de prévention sont essentielles, à savoir : • se protéger...

  • Guatemala : état de siège

    Un état de siège a été décrété pour une durée de 30 jours à la suite d’une décision de l’exécutif guatémaltèque dans la totalité du département d’Iz...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter