Touristes, si vous saviez...
BRÈVES-

Conflit Israël Hamas : annulation de croisières en chaîne

La raison sécuritaire prédominerait chez les croisiéristes concernant leur programmation de navigation et d’escales en mer Rouge. La liste des dates prévues s’amenuise de jour en jour.

En creusant un peu, il semblerait que. chez MSC Croisières par exemple, ce qui motiverait en premier lieu les annulations ou modifications d’itinéraires soit davantage pour anticiper la pénurie de réservations engendrée par  la mise en garde des départements des affaires étrangères des pays dont les passagers sont ressortissants, d’Europe en particulier. Leurs  sites de conseils aux voyageurs soulignent, outre les risques associés à la guerre, les  restrictions d’entrées imposés par les pays limitrophes au conflit Israël/Hamas (Egypte, Liban, Syrie, Jordanie).  A titre d’exemple,  par exemple, le quai d’Orsay (France)  et le DFAE (Suisse) recommandent aux ressortissants français ou helvétique,  de s’abstenir d’aller dans cette région ou d’avoir une  vigilance renforcée pour celles et ceux qui envisageraient de  s’y rendre.

Chez MSC : Les itinéraires du Sinfonia ont été modifiés et les escales en mer Rouge de l’Orchestra ont été annulées en raison de leur proximités de l’Etat d’Israël. Dans les cas qui précèdent, les demandes de remboursements intégraux seront prises en compte. Par contre, concernant les modifications de parcours des  « Grands voyages »  prévus pour les bateaux Virtuosa, Opera et Splendida, une réservation dans un autre itinéraire de la compagnie est d’abord proposé avant d’aborder la formule du remboursement.

Chez Carnival Corporation : Cette compagnie qui représente entre autres Costa et Seabourn vient de  suivre la tendance en annonçant des changements d’itinéraires pour 12 navires de ses 7 filiales en mai 2024, sans préciser de quelles croisières il était question. Costa a néanmoins annoncé qu’elle allait annuler ses croisières de mars en mer Rouge, tout en argumentant que ce genre de décision était difficile à prendre en regard des coûts que cela représentait lorsque de telles croisières étaient ouvertes à la réservation depuis longtemps.  Même réaction pour Princess Cruises, autre filiale du groupe, qui devra modifier l’itinéraire  des paquebots Island Princess et  Coral Princess en programmant la redirection  de leurs croisières à partir de l’Europe vers l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique australe.

Chez Silversea : En raison des échanges de tirs entre les rebelles houthis et la marine américaine en mer Rouge et sur le canal de Suez, les deux croisières en cours à bord du Silver Moon ont été interrompues entre Aqaba (Jordanie) et Mascat (Oman). Les passagers  ont été débarqués au port du Pyrée (Athènes) et rapatriés aux frais de la compagnie.

 

Sources ; CNN/BFMTV/Profession voyages/J’

Share

Laisser un commentaire


sept + = quatorze

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter