Visit Malta
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Genève Aéroport abandonnera les énergies fossiles en 2026

Grâce à son raccordement au réseau thermique écologique GeniLac de SIG, Genève Aéroport  se passera des énergies fossiles pour rafraîchir et chauffer ses bâtiments dès 2026.

Genève Aéroport pourra ainsi abandonner sa chaufferie au fioul économisant ainsi 2 millions de litres de mazout par an. Le site aéroportuaire évitera l’émission de 5’300 tonnes de CO2 chaque année et réduira de 60% ses émissions de dioxyde de carbone. « Malgré la crise sanitaire et financière, nous avons maintenu nos chantiers stratégiques. Notre raccordement à GeniLac nécessite un investissement de 37 millions de francs de notre part pour adapter nos infrastructures et créer de nouveaux équipements. Il est essentiel pour assurer notre transition écologique», explique André Schneider, Directeur général de Genève Aéroport.

Au cœur de GeniLac, le Léman:   GeniLac, conçu par les Services industriels de Genève (SIG), est le plus grand réseau hydrothermique de Genève. Il a pour objectif de remplacer les climatiseurs énergivores et les chaudières fonctionnant aux énergies fossiles. L’eau est captée au fond du lac Léman à 45 mètres de profondeur et à une température moyenne de 7 degrés. Elle est ensuite acheminée à la Station de pompage du Vengeron qui alimente le réseau GeniLac. Ce dernier  remonte jusqu’à l’Aéroport et au quartier de l’Etang, à Vernier.

Share

Laisser un commentaire


sept + quatre =

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter