Visit Malta
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Djerba : un exemple de durabilité touristique

A l’occasion du sommet de la Francophonie, l’Institut supérieur des études technologiques (ISET) de Djerba a inauguré,  le 20 novembre, un dispositif de formation visant à promouvoir l’image d’un tourisme durable sur l’île de Djerba. Cette initiative fait suite à la décision de Djerba d’interdire définitivement et sous peine d’amende les sacs en plastique sur tout l’espace de l’île.

L’authenticité et le slow tourisme : Certes, le tourisme de masse est un fait inéluctable dans cette région qui lui a longtemps été dédié mais, comme d’autres destinations prisées comme Barcelone, Venise ou Majorque pour qui cette problématique cherche aussi sa solution, elle souhaite se débarrasser de cette image qui lui colle à la peau. Djerba souhaite donc  se présenter comme une destination touristique, certes, mais aussi une destination authentique, symbole du bien-vivre ensemble, auréolée d’une culture plusieurs fois millénaire, offrant des sites culturels dans l’attente d’une inscription au Patrimoine mondial de l’Unesco. De nouvelles initiatives foisonnent déjà dans le domaine du tourisme culturel et durable, projets souvent portés par la jeune génération,

Le vecteur de la formation : L’ISET de Djerba a mis en place l’Entreprise d’Entraînement Pédagogique (EEP), où ses étudiants viennent apprendre et exercer différents métiers du tourisme, allant de la conception de produits touristiques à la promotion du tourisme durable.

Soutien de la Suisse : L’ISET reçoit un appui technique de la part de Swisscontact, du financement de la Coopération Suisse (DCC) et du Secrétariat suisse à l’Economie (SECO) ainsi que du ministère tunisien chargé de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur.

 

Gérard Blanc

Share

Laisser un commentaire


deux + neuf =

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter