Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Jets privés: bientôt interdits en France ? Et la Suisse ?

Le gouvernement Macron devra probablement prendre au sérieux le tour de vis à la circulation des jets privés en France, s’il veut prouver sa sincérité dans la lutte pour le climat. Le lundi 12 septembre, le parti de la France Insoumise a déposé un projet de loi visant à interdire les jets privés sur le territoire de l’Hexagone.

Thomas Portes, député de la Seine-Saint-Denis et dépositaire du texte, a souligné l’aspect ultra polluant et dangereux de ce mode de transport, au jour où la lutte contre le dérèglement climatique était une priorité.

Rappelons que le parti EELV (Europe-Ecologie-les-Verts) avait déjà déclaré en août dernier qu’une telle mesure pénalisait un minimum de personnes pour un impact de grande ampleur.

La loi prendrait effet le 1er janvier 2023 et concernerait surtout les vols internationaux. Des exceptions seraient aménagées pour les vols d’urgence sanitaire, les jets privés militaires ou  appartenant à l’Etat, uniquement pour des services publics. Les contrevenants seraient taxés de 150’000 euros et un an de prison et, en cas de récidive, la peine pourrait aller jusqu’à un million d’euros et 5 ans d’emprisonnement.

De  tous les moyens de transport actuels, on constate en effet qu’il n’en existe aucun qui brûle autant de carburant fossile pour l’usage d’aussi peu de passagers.

En Angleterre, le parti travailliste projette d’interdire les jets privés d’ici 2025.

En Suisse, le groupe des jeunes  Lausanne Action Climat avait fait parler d’elle sur le tarmac de la Blécherette. Plus récemment, une section suisse du groupe écologiste Extinction Rébellion a bloqué le terminal des jets privés de l’aéroport de Genève, dénonçant le caractère absurde de ce type de transport. Le même jour, les Jeunes Verts décidaient à l’unanimité d’inclure l’interdiction des jets privés dans leur programme. On peut imaginer que la dépose d’une initiative populaire pourrait voir le jour prochainement.

 

Gérard Blanc

Share

Laisser un commentaire


un + cinq =

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter