Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Faillite d’Alitalia : conséquences et solutions

La compagnie aérienne italienne Alitalia a donc cessé toutes ses opérations le 15 octobre 2021. Tous ses vols à partir de cette date ont donc été annulés. Avez-vous encore des billets d’avion non utilisés ou un avoir (corona) ? Vous avez alors droit à un remboursement, ainsi que l’indique le Service aux voyageurs du Conseil de l’Europe.

Le gouvernement italien a mis en place un fonds de 100 millions d’euros pour rembourser les billets d’avion et les avoirs non utilisés au prix indiqué sur le billet ou tout éventuel voucher.  A valoir sur des vols futurs, par exemple pour raison de covid.

Vadémécum : Il est donc  pertinent de soumettre une demande de remboursement. Que vous ayez en main un billet d’avion inutilisé, que vous ayez reçu un email contenant des instructions après l’annulation d’un vol ou que vous ayez un bon de voyage (voucher) sur lequel figure un montant, vous pouvez demander un remboursement en utilisant le formulaire ‘Richiesta rimborso voucher’. Si vous avez payé avec une carte de crédit, vous pouvez aussi demander un remboursement à l’émetteur de votre carte de crédit via la procédure de ‘chargeback’.

Si vous avez réservé un voyage organisé et que les vols annulés en font partie, l’organisateur du voyage est tenu de vous trouver un transport alternatif ou de vous rembourser. Il ne peut pas exiger de vous le moindre paiement complémentaire.

Et l’assurance de voyages ? Sauf exception, la plupart des assurances voyages ne couvrent généralement pas les faillites des compagnies aériennes. Cela signifie que vous ne pourrez sans doute pas obtenir auprès de votre assureur le remboursement de votre billet d’avion ni de vos autres frais (ex: réservations d’hôtel, différence de prix avec un vol alternatif, …). Par acquis de conscience, veillez tout de même à vous renseigner auprès de votre compagnie d’assurance.

Share

Laisser un commentaire


deux + quatre =

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter