Festval Ambronay
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Les CFF et ÖBB s’engagent pour davantage de trains de nuit en Europe

Si les multiples manifestations en faveur du climat commencent à porter leurs fruits en matière de réduction du trafic aérien, tant sur l’instauration de taxes carbone sur les billets d’avion que de la prise de position de certaines écoles et universités décidant de préférer les déplacements en train plutôt qu’en avion, il est un problème nécessaire à résoudre afin de faciliter le voyage par rail en réintroduisant les trains de nuit, chose qui, bien souvent, doit impliquer plusieurs pays ayant une frontière commune.

Cela fait déjà un certain temps qu’on en parle, mais cela semble, pour l’instant, encore rester au stade de projet.  Cependant, un accord a récemment été  passé entre les CFF (chemins de fer suisses) et les ÖBB (chemins de fer autrichiens) avec une mise en service prévue en 2022.

Outre le développement progressif de l’offre, l’importance accrue du développement durable et de la protection du climat ont débouché sur de fortes augmentations de la demande de déplacements en train, respectueux de l’environnement. La chose n’a pas échappé aux directions des deux compagnies ferroviaires. Depuis plusieurs années déjà, les CFF poursuivent une stratégie de coopération nationale et internationale et ont constamment étoffé leur offre avec les compagnie des pays voisins.

Pour développer le trafic ferroviaire de nuit, les mesures suivantes ont été convenues entre les CFF et les ÖBB : Les actuelles liaisons NightJet ayant atteint leurs limites de capacité, une extension de la ligne Zurich/Bâle et Berlin/Hambourg est à l’étude.  La ligne de nuit reliant actuellement  Zurich à Prague n’est uniquement constituée que de voitures-lits.  Il sera prévu l’ajout de voitures équipées de couchettes en collaboration avec les chemins de fer tchèques (CD). En outre, les deux partenaires ambitionnent d’intégrer d’autres villes d’Europe, qui  restent à définir, au réseau NightJet et de les relier à la Suisse.

Le futur encaissement de redevances CO2 serait sollicité par les compagnies ferroviaires pour développer le  trafic des trains de nuit. Avec Nightjet, ÖBB est le plus important opérateur d’Europe en transports de passagers de nuit. Dans le cadre des collaborations actuelles, l’entreprise a nettement contribué au maintien des trains de nuit au départ de la Suisse.

Aujourd’hui déjà, Zurich est le deuxième hub le plus important d’Europe en matière de trains de nuit, avec des liaisons vers Hambourg, Berlin, Vienne, Graz, Budapest, Prague et Zagreb. Il n’y a qu’à Vienne que davantage de trains de nuit partent et arrivent qu’à Zurich.

Share

Laisser un commentaire


6 + = 8

  • Boeing 737 Max : l’EASA veut ses propres contrôles

    La FAA (Federal Aviation Administration) semble annoncer que la remise en circulation des Boeing 737 Max, qui ont été cloués au sol après les crashs d...

  • Incendies en Australie

    Plusieurs régions d’Australie connaissent actuellement des épisodes de sécheresse ou de chaleur propices aux incendies, parfois d’ampleur et aux consé...

  • Dengue en Thaïlande

    La Thaïlande fait actuellement face à une forte recrudescence de cas de dengue. Les mesures de prévention sont essentielles, à savoir : • se protéger...

  • Guatemala : état de siège

    Un état de siège a été décrété pour une durée de 30 jours à la suite d’une décision de l’exécutif guatémaltèque dans la totalité du département d’Iz...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter