Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Sommaroy : Une île sort du temps

Dans cette petite île du nord de la Norvège, proche du cercle polaire arctique,  les habitants ont décidé de supprimer la notion du temps et de créer une île « sans heure ». On ne peut plus arriver avant ou après l’heure à un rendez-vous et on y travaille selon son rythme.

Pour vivre plus heureux et s’accorder de la lumière selon leur envie, les 300 habitants ont lancé une pétition demandant à leurs autorités locales de déclarer leur île « zone sans heure » pour toute personne qui  franchirait le pont qui la relie au continent. Les nouveaux venus devraient accepter de déposer leurs montres et horloges  et de désactiver celles de leurs appareils numériques afin, ainsi, de ne plus se soucier du temps.  Très au nord de l’Europe, il y fait  jour 24 heures sur 24 en été, et la nuit y est presque permanente  en hiver.  Se  libérer du temps n’aurait donc pas vraiment d’impact sur la vie quotidienne.

Lors du dépôt de leur pétition, qui a été remise à un membre de Parlement norvégien,  les habitants ont symboliquement brisé une horloge.

Kjell Ove Hveding, leader du mouvement Time-Free Zone, a déclaré en substance à la chaîne norvégienne : “ Personne n’est obligé de rentrer dans une boîte, que ce soit l’école ou les heures de travail.”

Ainsi, les habitants de cette île ne pourraient plus dire « je n’ai pas le temps » ou encore « le temps passe trop vite », une manière, selon Kjell Ove Hveding, de vivre plus libre et plus heureux, et il ajoute : «  J’ai l’impression que les gens ont oublié comment être impulsif, et décider que, si la météo est bonne et que si le soleil brille : on peut quand même vivre, et même si c’est 3 heures du matin ! »

Sources : capital.fr/euronews/cnews/Ouest France

Share

Laisser un commentaire


7 + 1 =

Qatar Airways
  • Nouvelles du ciel au 12 novembre 2019

    Europe : A compter du 17 décembre 2019, la compagnie russe S7 reliera pour la saison d’hiver Genève à Moscou-Domodedovo les mardis, jeudis, samedis e...

  • Tahiti via Vancouver

    Bien qu’elle ne puisse pas l’avouer officiellement, Air France ne peut s’empêcher de constater la réticence de nombreux passagers à transiter via les ...

  • Genève-Aéroport compense le CO2 par l’eau du lac

    Genève Aéroport a signé le vendredi a signé le vendredi 8 novembre 2019 son raccordement au réseau thermique écologique GeniLac des Services industri...

  • Vers un tourisme sans plastique ?

    Le 27 mars 2019, le Parlement européen a voté une mesure contre le plastique à usage unique. Si la chose a peut-être été oubliée au milieu des tonnes...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter