Festval Ambronay
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Heathrow et le Co2

L’aéroport d’Heathrow a annoncé son projet d’imposer une taxe d’ici 2022 à tous les véhicules anciens privés pénétrant dans l’enceinte de l’aéroport, y compris dans les parkings.

A plus long terme, Heathrow veut faire coïncider l’ouverture de la nouvelle piste en 2026 avec une seconde taxation, cette fois appliquée à l’ensemble des véhicules particuliers, des taxis et des VTC.

Si l’objectif est de réduire l’indice de pollution trop élevé dans la zone et d’encourager les voyageurs à venir à l’aéroport avec des transports en commun, cela ne résout pas le problème de la pollution créée par les avions eux-mêmes.

Bravo ! Tout le monde applaudit. Il apparaît que cette démarche soit principalement faite pour redorer l’image de cet aéroport à fort trafic, mais ne nous y méprenons pas. Tant que l’industrie aérienne n’aura pas compris que pour réduire l’impact du CO2 sur l’environnement, la réduction du trafic aérien en général et du lowcost en particulier soit la seule solution possible, on n’aura fait que de mettre un sparadrap sur une plaie ouverte.

Share

Laisser un commentaire


2 + = 5

Costa Brava

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter