Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Croisières Ponant, un nouveau pas contre le plastique en mer

Si le phénomène polluant des bateaux de croisières a été dénoncé  à maintes reprises, il y a, d’un côté, les compagnies maritimes qui n’ont cure de l’influence qu’elles ont sur l’environnement et, d’un autre, celles qui savent en prendre conscience.

Le meilleur des exemples est celui de la compagnie Ponant qui vient d’afficher son appui financier et son soutien promotionnel dans l’expédition scientifique du voilier « Le Labo », affrété par l’ONG Sea Plastics visant à étudier l’impact des microplastiques sur la faune marine. L’expédition durera six mois à l’issue desquels les données scientifiques, qui auront été recueillies, seront transmises à plusieurs laboratoires spécialisés tels que Aquasearch, CESTMed ou encore le CNES.clean ship,

L’association Sea plastics organisera également des conférences-débats dans une vingtaine d’escales de la compagnie Ponant afin de sensibiliser le grand public à cette cause. Ponant, dont la préservation des océans est au cœur de ses priorités, soutient cette expédition aux objectifs à la fois scientifique et éducatif.

A noter que cette action n’est pas la seule à laquelle Ponant participe. Consciente de la fragilité des régions dans lesquelles elle navigue, ses navires ont été certifiés « Clean Ship ». De l’embarquement au débarquement, elle s’applique à ce que tout soit fait pour réduire l’impact sur l’environnement : choix d’itinéraires réfléchis, navigation sous voiles privilégiée,  revêtements limitant la pollution de l’air et de l’eau, sensibilisation des équipages et des passagers à l’adoption de comportements responsables à bord et lors des débarquements. Ponant affiche également son adhésion à la Charte Bleue d’Armateurs de France ainsi que de l’Association des croisiéristes d’expédition en Arctique (AECO), œuvrant pour la sauvegarde de la faune et de la flore par l’adoption de comportements responsables en mer.

Ponant vient aussi d’annoncer la signature du contrat de construction du premier brise-glace hybride électrique, propulsé au Gaz Naturel Liquéfié, de l’industrie de la croisière. Baptisé Ponant Icebreaker, c’est une première mondiale.

Enfin, il est intéressant de noter que, contrairement  aux villes flottantes qui sont des géants pollueurs de nos mers et océans, les bateaux affrétés par Ponant ne disposent que de 135 cabines.

Share

Laisser un commentaire


9 + = 12

  • Lyria : plus de trains dans le futur

    Les affaires de la compagnie Lyria s’étant récemment améliorés, la compagnie ferroviaire va remplacer 21 rames d’ici décembre 2019. Pour accélérer le...

  • Hong Kong : le TVG fait concurrence à l’avion

    Hong-Kong risque de voir sa plaque tournante aérienne en concurrence avec le train. En effet, les derniers typhons, dont Mangkut pendant lequel 1400 v...

  • Lufthansa : sous pression en octobre

    La compagnie aérienne allemande est attachée aux traditions. Chaque année, elle s’associe à l’Oktoberfest (la fête de la bière) qui dure une dizaine d...

  • NOUVELLES DU CIEL AU 25 SEPTEMBRE 2018

    Europe : A partir du 30 octobre 2018, AZAL (Azerbaïdjan Airlines) inaugurera une nouvelle ligne entre Genève et la capitale azérie Bakou. Les vols ser...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter


 

Cliquez ici