Touristes, si vous saviez...
PATRIMOINE MONDIAL UNESCO

Mystérieux Stonehenge

A 130 km à l’ouest de l’aéroport de Londres-Gatwick se dressent les plus fabuleux sites mégalithiques jamais découverts, qui n’ont leur pareil que dans les îles Orcades ou en Bretagne.

Les ensembles de Stonehenge et d’Avebury ont dû avoir une importance majeure pour leurs créateurs, comme l’atteste l’énorme investissement en temps et en énergie qu’a représenté leur édification. On ne peut qu’être impressionné en apprenant que ces pierres pesant jusqu’à 40 tonnes ont été parfois acheminées d’une distance dépassant les 240 km.
Ces deux sanctuaires sont constitués de cercles de menhirs et de dolmens dis-posés selon un ordre aux significations astronomiques qui, encore aujourd’hui, relèvent du mystère. La chose dont on est sûr est que ces témoignages de la préhistoire ont un lien avec des pratiques cérémonielles et mortuaires datant du néolithique et de l’âge de bronze, soit une construction entre 3700 et 1600 ans avant J.C. et une utilisation ayant duré près de 2000 ans. La conception, l’emplacement et les liens entre les monuments et les sites prouvent l’existence d’une société préhistorique riche et hautement organisée, capable d’agir sur l’environnement. L’Avenue de Stonehenge (probablement une voie processionnelle) et le cercle de pierres de Stonehenge sur l’axe du lever du soleil au solstice d’hiver et au solstice d’été, confirment leur caractère astronomique et cérémoniel.
Chaque zone contient un cercle central de mégalithes et de nombreux autres monuments. À Stonehenge, ceux-ci incluent l’Avenue, le Cursus, Durrington Walls et Woodhenge représentant la plus grande concentration de tumulus de Grande-Bretagne. À Avebury, ils incluent Windmill Hill, le tumulus long de West Kennet Long Barrow, le Sanctuaire, Silbury Hill, les Avenues de West Kennet et Beckhampton, les Palissades de West Kennet et de grands tumulus. Stonehenge est le cercle de pierres préhistorique le plus sophistiqué au monde d’un point de vue architectural avec ses énormes pierres en linteau reposant sur le cercle extérieur.
L’échelle de certains des monuments environnants est également remarquable ; le Cursus de Stonehenge et l’Avenue font tous deux environ 3 km de long, tandis que Durrington Walls, le plus grand cercle de pierres connu de Grande-Bretagne, a un diamètre d’environ 500 m. Cela montre la capacité des peuples de la préhistoire à concevoir, dessiner et construire des structures de grande envergure et de grande complexité.
Mais Stonehenge ne se contentait pas d’être un cercle de pierres planté au beau milieu de la campagne. Récemment, une équipe d’archéologues a découvert des ossements prouvant que cette zone était un terrain de chasse et un lieu de vie pour les hommes préhistoriques depuis au moins 9000 ans !
La légende veut que Merlin ait amené les pierres de Stonehenge d’Irlande, en une nuit. Aujourd’hui, même si on a relégué l’enchanteur dans les livres de contes, on ne sait toujours pas exactement comment les constructeurs du monument mégalithique ont pu amener plus de 80 « pierres bleues » de 3 ou 4 tonnes chacune depuis le pays de Galles, un trajet de plus de 300 kilomètres en terrain accidenté, et ce voici il y a plus de quatre mille ans. Et ce n’est que l’un des nombreux mystères de ce site sacré, étonnant monument : lieu de culte, de sépultures, observatoire solaire…

STONEHENGE

Le plus grand cercle
Le cercle de pierres préhistorique d’Avebury est le plus vaste au monde. Le monument circulaire est constitué d’un énorme talus longé par un fossé de 1,3km de circonférence à l’intérieur duquel se dressent 180 pierres levées brutes formant le cercle extérieur, et deux plus petits cercles intérieurs. Autre monument exceptionnel, Silbury Hill est le tumulus le plus grand d’Europe. Construit vers 2400 av. J.-C., il s’élève à 39,5m de haut et comprend un demi-million de tonnes de craie.
A deux kilomètres de Stonehenge, proche de Durrington Walls, d’autres vestiges récemment découverts permettent aux archéologues d’envisager que la région entière, à plusieurs centaines de kilomètres à la ronde, aurait été un lieu animé de nombreuses activités diverses. Plusieurs niveaux de maisons néolithiques de Durrington ont été trouvés, permettant de suggérer qu’il y avait un très grand village sur la rive de l’Avon.

Texte Gérard Blanc
Photos © Wiltshire Tourism

Share

Laisser un commentaire


+ 1 = 5

Qatar Airways

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter