L\'Atelier du Voyage
Touristes, si vous saviez...
JE PARS TRÈS LOIN

La Réunion : L’Île-Jardin

Jungle, precipite et chutes d'eau

La Réunion est un jardin entouré d’eau. Les Réunionnais sont particulièrement fiers de son caractère à la fois sauvage et luxuriant.

Même si les paysages de La Réunion ne changent guère, on les redécouvre avec plaisir sous des angles toujours différents et on se replonge volontiers dans cet environnement de falaises abruptes, sculptées par la dynamique volcanique et de ses cascades alimentées par des lacs souterrains. Mais l’émerveillement est toujours pour ce jardin tropical à grande échelle avec une variété infinie d’essences exotiques placées en désordre par la nature. La grande fascination est pour le Piton de la Fournaise, un espace volcanique tel un désert martien avec son sable rouge. Il est d’ailleurs toujours en activité avec des éruptions de type hawaïen se manifestant par des coulées de lave pouvant descendre jusqu’à la mer. Lors d’une éruption, la police a peine à contenir les foules de Réunionnais qui veulent assister au spectacle en s’approchant parfois très près de la lave en fusion sans prendre garde au danger évident.

Moulée pour le sport
Rares sont les lieux touristiques au monde qui s’adaptent aux sports de nature comme l’île de La Réunion. C’est bien entendu la configuration géologique qui lui donne ce privilège auquel s’ajoute l’espace marin, comme par exemple, le kayak de mer ou la plongée sous-marine dans des sites sous-marins remarquables par les côtes rocailleuses qui accueillent une infinie variété de poissons tropicaux. Velo cross 4 rouesC’est aussi et surtout à l’intérieur des terres que le sport-aventure est au rendez-vous avec, outre le simple trekking, la randonnée aquatique dite canyoning. Bien harnaché et casqué, la descente des rivières de montagne s’effectue de bassin en bassin, incluant des sauts des cascades et des descentes de rapides: un contact privilégié avec la nature. Les autres vecteurs d’osmose avec l’environnement naturel réunionnais s’appliquent à des sports plus spécialisés auquel La Réunion est rompue, à savoir le VTT (très sportif), l’escalade, le parapente, et, nec plus ultra, l’ULM.

Vu des airs

Helicopter a la ReunionLa meilleure façon de découvrir tout cela est encore l’hélicoptère, de quoi se faire une bonne idée de la configuration naturelle de l’île, soit pour combler celle ou celui qui disposera d’un temps limité, soit pour préparer des visites plus élaborées. Le survol en hélicoptère commence en général par le «Trou de Fer», une vallée si profonde, qu’elle n’est inatteignable par aucun autre moyen de transport que l’escalade. En découvrant ce site et ses vertigineuses cascades, on ne peut s’empêcher de penser au film Le seigneur des anneaux.

Villages du temps jadis

Maison ReunionDans les cirques et sur le littoral, on trouve encore de vieilles maisons paysannes dont une concentration se situe au village créole Hell-Bourg, une ancienne station thermale. On y accède après des kilomètres d’une route en lacets. A l’instar d’une quinzaine d’autres villages du même type à La Réunion classés parmi les plus beaux villages de France, ce bourg comprend des bijoux que sont les anciennes cases créoles. Il y règne une ambiance de sérénité et de paix, loin du stress et de la circulation automobile.

Coucher de soleil Reunion

Le grand aviateur
S’il est un personnage qui ne passera jamais inaperçu à La Réunion, c’est bien celui de Roland Garros. Vous connaissez certainement son nom donné aux championnats internatio- naux de tennis de Paris, mais savez- vous qui il était? Né à Saint-Denis de La Réunion en 1888, il fut le premier à traverser la Méditerranée par avion le 23 septembre 1913. Il fut aussi l’au- teur de plusieurs records d’altitude et de durée de vol. Enfin, il a mis au point le premier système de tir à travers l’hélice. Une surprise: il n’a jamais été doué en tennis! Il fut tué dans un combat aérien en octobre 1918 au-dessus des Ardennes, la veille de ses 30 ans.

Texte et photos Thierry Porchet

Infos pratiques

Renseignements

www.reunion.fr

Y aller

Genève-Paris-Saint-Denis avec Air France

Hôtels

Le Lux et le Saint-Alexis à Saint- Gilles; Le Relais des cimes à Salazie

Restaurants

Le Reflet des Iles à Saint-Denis; Le Vieux Cep à Cilaos; La Palmeraie à Saint-Gilles.

Gastronomie

Bien entendu, les fruits de mer. A La Réunion, il faut aussi profiter de la variété de fruits et légumes tropicaux et, en particulier, au chouchou dont le nom officiel est la chayotte et qu’on appelle aussi la cristophine aux Antilles, ou le sosoty à Madagascar. C’est une cucurbitacée étonnante dont toute la plante s’utilise, du fruit qui s’accommode salé ou sucré, aux feuilles qui se mangent, en passant par ses racines qui peuvent se manger en frites et les feuilles qui servent d’abris contre le soleil ou la pluie. N’oublions surtout pas le rhum arrangé, une recette propre à La Réunion avec toute une variété de macérations de fruits, de feuilles et autres donnant un goût particulier au rhum et ayant certaines propriétés médicinales, curatives, et autres…


Agrandir le plan

Share

Laisser un commentaire


6 + 4 =

VT Vacances

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter