Touristes, si vous saviez...
JE PARS SÉJOURNER

L’hôtel Parador à Quepos/Manuel Antonio Costa Rica

A la pointe extrême d’une péninsule voisine du parc national Manuel Antonio, proche de la ville de Quepos sur la côte pacifique, j’ai passé un séjour magique dans un hôtel exceptionnel, dont les décorations aussi bien intérieures qu’extérieures rappelleraient l’ère gréco-romaine.

Parlons d’abord du cadre
Comme dans beaucoup d’autres établissements costaricains, l’hôtel est entouré d’un véritable jardin botanique, mais ici, en plus, un parcours appelé chemin des singes (monkey trail) permet déjà de faire quelques rencontres fabuleuses avec des spécimens de la faune et de la flore vivant dans la forêt tropicale.
Hotel ParadorJ’y ai vécu un accueil qu’on ne trouve pas toujours partout. Par exemple, les services du bagagiste qui vous véhicule jusqu’à votre chambre en petite voiture électrique : appréciable quand celle-ci se trouve éloignée de la réception. En chemin, le bagagiste en profite pour attirer votre attention sur des animaux de la forêt qu’on n’aurait peut-être pas idée de trouver par soi-même, tel, par exemple, un paresseux et son petit. Arrivés à la chambre, il donne tout un éventail d’informations sur les services offerts par l’hôtel, comme où trouver des glaçons, où trouver des serviettes de bain en libre-service, un lave-linge, etc.
Ensuite, il vous met à l’aise en vous expliquant que si le frigo est vide, c’est précisément pour vous permettre d’y apporter vos propres provisions achetées au supermarché voisin pour vos en-cas sans toujours avoir recours au restaurant : une preuve d’ouverture d’esprit de la part de l’hôtel.
Si vous avez du linge à laver, vous avez le choix entre le confier au service de laverie ou acheter des jetons pour la machine à laver et l’essoreuse mises à disposition.

Restaurant
Dans un hôtel de cette catégorie (5*), on pourrait s’attendre à des prix de la carte en rapport  avec  le  standing,  or  le  plat  moyen tourne autour de 20 à 30 francs Hotel Paradoret la bière à environ 6 francs alors qu’ailleurs dans le pays, même en catégorie inférieure, les tarifs peuvent parfois aller jusqu’à 20 % plus cher. Certains restaurants costaricains affichent des prix auxquels il faut ajouter la TVA de 13 %. Tel n’est pas le cas au Parador.
Le petit déjeuner est particulièrement copieux et varié, sans oublier les ingrédients du petit-déjeuner costaricain comme la galla pinta (plat traditionnel). Dans les jardins, on trouve un minigolf et trois piscines dont l’une d’elle est réservée aux familles.

Hotel ParadorVous souhaitez faire des excursions ?
Là encore, pas d’achat forcé : Vous pouvez les choisir entre un forfait ou profiter des navettes gratuites pour la plage la plus proche ou  pour  l’entrée  du  parc  naturel  Manuel Antonio bordé d’autres plages et possibilité de louer les services d’un guide certifié.
La cerise sur le gâteau est l’amabilité naturelle du personnel, toujours prêt à rendre service  avec  gentillesse  et,  pour  couronner le tout, une vue imprenable sur l’océan Pacifique depuis la terrasse de la chambre.

Erika Bodmer
Photos Gérard Blanc

Share

Laisser un commentaire


2 + 9 =

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter