Touristes, si vous saviez...
JE PARS SÉJOURNER

Charentes, la plage, l’histoire et la gastronomie

Après La Rochelle et l’Ile de Ré, Cognac, Rochefort et Oléron sont trois des meilleurs exemples d’une palette exceptionnelle d’activités pour des vacances, de détente et de joie de vivre.

Les Charentes possèdent un nombre infini d’atouts et se décarcassent pour que les estivants ne s’ennuient pas une minute. Ils vont jusqu’à imaginer des animations insolites, telles que le bubble-foot de plage, où le footballeur se trouve enfermé dans une grosse bulle de plastique avec seulement les pieds qui dépassent. La région n’est pas avare de manifestations avec, entre autres, les célèbres Francofolies de La Rochelle (rendez-vous de la musique française), diverses reconstitutions historiques, comme un  défilé napoléonien à Fouras ou encore une animation retro au pont transbordeur de Rochefort. Mais c’est le patrimoine classique qui occupe la première place.

Arsenal maritime royal

ROCHEFORT, PORTE ROYALE SUR L’ATLANTIQUE
Constatant le piteux état de la marine française en 1660, Louis XIV confia à son ministre Colbert la tâche de trouver un lieu pour sa reconstruction. Rochefort fut choisie pour sa situation au centre de la façade atlantique et d’autres multiples raisons, dont l’approvisionnement par la Charente en bois, en vivres, en métaux, en toiles et en denrées depuis le Saintonge, le Périgord et le Limousin. Un  arsenal maritime royal fut édifié, doublé d’une corderie royale de 374 mètres de long (la plus longue manufacture d’Europe au 17e  siècle).  Maison de la Lieutenance a CognacElle est aujourd’hui  partiellement aménagée en musée dans lequel on assiste à des démonstrations de  fabrication  de cordages à la mode de l’époque. On peut aussi s’initier à la confection des nœuds marins sur les conseils d’artisans spécialistes. Les musées de Rochefort sont multiples, mais le plus fascinant de tous, et parfois méconnu, est celui de l’École de médecine navale installé dans les locaux de cette  institution, fondée en 1722. Pendant plus de 240 ans, elle a formé les chirurgiens embarqués à bord des navires de guerre. Les officiers de santé de Rochefort participaient activement aux voyages d’exploration autour du monde. L’école se présente aujourd’hui telle qu’elle était au milieu du XIXe siècle. Lieu fort et émouvant, il ouvre sur une histoire dense où se mêlent science, technique, politique et société. On y trouve toutes les découvertes en matière de chirurgie et de traitements de santé, non seulement à bord des navires, mais aussi dans les divers pays tropicaux visités. La cerise sur le gâteau est la superbe bibliothèque de santé maritime occupant tout un étage du bâtiment. Rochefort  est  aujourd’hui  un  espace  patrimonial  d’importance européenne avec, outre les deux espaces mentionnés, la reconstitution de la frégate Hermione (navire ayant transporté le marquis de La Fayette en Amérique du Nord pour prêter main-forte aux insurgés contre les troupes britanniques.

Cognace CharentesUNE RENOMMÉE MONDIALE
A Cognac, on cultive le raisin qui donnera le Cognac, on pense Cognac, on boit du Cognac, on vent du Cognac, bref on vit du Cognac. Avant de se précipiter sur la première distillerie venue, le passage obligé est celui du musée des arts du Cognac afin de se faire une idée sur l’historique et l’art et la manière d’arriver jusqu’au produit final. Parmi les nombreuses distilleries de Cognac, il en est une qui offre une valeur ajoutée: celle du Baron Otard installée depuis 1795 dans les salles du château au bord de la Charente, là où naquit François 1er en 1494. Cognac est surtout une ville pleine de cachet avec les rives enchanteresses de la Charente et la ville historique et ses rues pavées, bordées de maisons de maître, Médaillon Charentescomme celle de Jean Monnet et de maisons à colombages, dont la plus remarquable est celle de la Lieutenance datant du XVI e  siècle.

LE GRAND AIR DU LARGE
On pourrait décrire l’île d’Oléron comme étant l’image d’Epinal des vacances estivales en famille à la française, à l’instar de la plage de la Boirie à Saint-Denis d’Oléron, dont les cabines semblent sortir tout droit de Les Vacances de monsieur Hulot. Oléron est reliée au continent par un pont de 2862 mètres de long qui, depuis sa construction, vit une activité intense, surtout pendant les week-ends de haute saison. Cette île semble avoir été épargnée des grands projets immobiliers et a su ainsi garder son charme identitaire  avec, parfois, des vestiges insolites du temps passé, comme ici une petite gare désaffectée en rase campagne, ou là le prieuré de Saint-Jean-Baptiste de la Perroche qu’il faut mettre du temps à découvrir dans une ruelle adjacente à Dolus d’Oléron. Plage OléronOléron, c’est, bien entendu, la mer de tous côtés avec le grand port de pêche de la Cotinière, mais aussi, dans une région de marais, le port des salines caché le long d’un chenal loin dans les terres. Les plages, classées pavillon bleu pour la plupart, y sont variées et où il fait bon pratiquer un sport nautique, comme au Wind Oléron Club, archétype d’activités encadrées pour les jeunes en vacances (planche à voile, char à voile, catamaran, dériveur, etc.). Les villages de pêcheurs qui se trouvent sur les sites ostréicoles sont un régal pour les yeux, comme celui de La Baudissière, avec ses cabanes multicolores qu’on dit appartenir aux « paysans de la mer ». Certaines de ces maisonnettes ont été réhabilitées et servent aujourd’hui d’ateliers pour des artistes. L’activité ostréicole est encore très vivante à Oléron, mais elle l’est plus encore sur le continent face à l’île, dans la pittoresque commune de Marennes avec d’autres cabanes colorées, où la dégustation est un passage obligé.

Texte: Erika Bodmer
Photos: Gérard Blanc

INFOS PRATIQUES

Vol

Genève-La Rochelle 3 fois par semaine avec easyJet à partir du 10 juin.

Renseignements

CHARENTE-MARITIME: www.en-charente-maritime.com
CHARENTE: www.lacharente.com
COGNAC: www.tourism-cognac.com
OLÉRON ET MARENNES: www.ile-oleron-marennes.com
ROCHEFORT: www.rochefort-ocean.com

A voir encore

Le musée de la Marine à Rochefort, le château de Fort Boyard, l’île d’Aix, la chapelle de Notre-Dame et Saint-Nicolas de la Cotinière à Oléron (dominant le port) et ses vitraux évoquant la marine de pêche.

Share

Laisser un commentaire


quatre + = dix

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter