Ad Gentes
Soutenez jepars sur Tipeee !
Touristes, si vous saviez...
ILS/ELLES FONT LE TOURISME

Marta Chierci, propriétaire de chambres d’hôtes à Rhodes

Dans une rue tortueuse du vieux Rhodes, en poussant une porte en bois, on entre dans le jardin intra-muros d’Aria di Rodi établissement de chambres d’hôtes tenu par Marta Chierici. Nous sommes dans un havre de paix fleuri et ombragé réservé à tout au plus deux familles privilégiées. D’un père grec et d’une mère italo-française, Marta est arrivée en Grèce à l’âge de onze mois. A Marta Chierci33 ans, elle gère cette maison d’origine familiale complètement réaménagée pour le confort de vacanciers qui recherchent le calme et la détente au cours de leurs vacances à Rhodes. Parcours habituel lors d’acquisition de bâtiments à rénover, les investissements devaient être couverts par une rentrée d’argent. Il fut donc décidé de louer une grande partie de cette maison spacieuse pour en aménager des chambres d’hôtes. Les travaux se firent petit à petit jusqu’à ce que les chambres fussent déclarées propres à la location. Après des études économiques, Marta s’est formée sur le tas dans plusieurs domaines du tourisme (agences de voyages, tour-operating, hôtellerie, guide de groupes, etc.), la meilleure manière de connaitre toutes les exigences des visiteurs. « Je prends pleine conscience de la grande responsabilité qui m’incombe de satisfaire les personnes qui me confient la courte période de leurs vacances, moment tant attendu après de longs mois de labeur », confie Marta. Ses clients restent entre trois jours et une semaine sur place, que ce soient des couples ou des familles avec enfants. Le plus long séjour a été celui d’une famille de quatre personnes accompagnée des grands-parents. Ils ont occupé nos deux appartements pendant trois semaines. Tout l’espace était à leur disposition.

Marta Chierci se doit d’être disponible pour toutes les formules désirées par les clients, ceux qui souhaitent se prélasser dans le jardin et ceux qui veulent tout voir de Rhodes. Son service inclus aussi la préparation d’un « welcome basquet » (les premières courses pour assurer la première base de l’alimentation) car les appartements sont équipés de kitchenettes, les petits déjeuners n’étant pas inclus.

Marta Chierci envisage d’organiser des repas dans un proche avenir, mais à titre expérimental dans un premier temps, en juillet et août. Elle ne prévoit ce service que pour les clients qui le souhaitent. Parmi les autres projets figurent l’organisation de séminaires de yoga, de cours de peinture ou de macramé et l’achat d’un projecteur pour visionner des vieux films grecs, sorte de ciné-club privé.

Gérard Blanc

Aria di Rodi

Share

Laisser un commentaire


+ 4 = 11

Trade Wings Voyages

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter