Touristes, si vous saviez...
DES TRUCS ET DES PLANS / TRAINS

Les trains de luxe, véritables palaces sur rails

Le crime de l’Orient-Express, Bons baisers de Russie, Octopussy, le Tour du monde en 80 jours, cela vous dit quelque chose?
Aujourd’hui, les trains dits de luxe, ceux qu’on appelle aussi les trains nostalgiques, font recette.

Pourquoi? Parce que le rêve est au rendez-vous. Pour accentuer la nostalgie, certaines compagnies de chemin de fer vont même jusqu’à costumer certains jours leur personnel, histoire de plonger davantage encore dans le temps des chapeaux cloche «Belle époque» et des uniformes rutilants d’officiers du début du 20e siècle, rappel nostalgique pour certains, et un peu bal masqué pour les plus jeunes.
Plus d’une vingtaine de ces trains est en circulation, qu’il s’agisse de lignes régulières ou de trains «charterisés» à dates fixes par des voyagistes. Nous n’en citerons que quatre, quitte à parler des autres dans autre numéro: le Deccan Odyssey, le Rovos, le Transsibérien et le Royal Scotsman.
La vie de château: Le décorum s’accompagne d’un côté grande classe et d’un confort luxueux avec, en prime, une marqueterie d’époque, l’air conditionné, des cabines dotées de salles de bain (sauf peutêtre le Transsibérien), et la possibilité d’admirer de fantastiques paysages et de mesurer les changements géographiques et climatiques à un rythme tout à fait raisonnable.
Dans certains trains, la cuisine est gastronomique et les bars disposent souvent d’une sélection de vins et d’alcools aussi prestigieuse que dans les grands palaces. On se distrait à bord et profite, selon le cas, de voitures panoramiques ou de wagons-cinéma.

Au temps des Maharajahs
Raj Vir Mittal, ex-directeur adjoint de l’Office national indien du tourisme à Paris et responsable du marché suisse, a  participé activement à l’élaboration du Train des maharajahs qu’on nomme depuis 2003 le Deccan Odyssey, et du futur Golden Chariot.
Il en parle avec enthousiasme : «En Europe, l’Inde a toujours été synonyme d’exotisme, mais il est une image qui a toujours été présente dans les esprits: les maharajahs et leur vie fastueuse. Juste après viennent les clichés des tigres, la mythologie indienne et un certain mystère.
Au plus fort de leur apogée, les maharajahs possédaient chacun leur ligne de chemin de fer pour parcourir les vastes étendues de leur royaume, pour se rendre à de grandes célébrations ou encore pour aller chasser le tigre. Ces trains étaient tractés par des machines à vapeur circulant sur des voies étroites. Les wagons étaient dotés du plus grand confort. Ce sont ces voitures qui ont été utilisées lors de la création des trains de luxe indiens.
Aujourd’hui, de nouvelles voitures ont été mises en circulation.»

Sur les traces de Livingstone
Le train africain le plus spectaculaire de tous est sans nul doute le Rovos (du nom du selfmade-man Rohan Vos) et, principalement, sur son plus long parcours allant de Dar Es Salaam au Cap, en passant par les chutes Victoria et les réserves animalières du Zimbabwe ou celles qui se situent entre Pretoria et Durban.
Mais il est aussi possible de s’embarquer pour d’autres parcours, tels les trajets entre le Cap et Pretoria, les chutes de Victoria ou la Namibie.
Victoria Falls est peut-être l’escale la plus fascinante de toutes, en raison, bien sûr, des impressionnantes chutes du Zambèze, mais surtout à cause des parcs naturels avoisinants que sont le lac Kariba (Zambie) et la réserve de Hwenge (Zimbabwe), tous deux connus pour la variété de leur faune.

Odyssées indiennes
En Inde, la compagnie qui fut au départ du «Train des maharajahs» gère aujourd’hui trois lignes (bientôt quatre).
• Palace-on-Wheels qui perpétue la tradition du train des maharajah et dont les points forts sont Jaisalmer, le fort du désert, Udaipur et le Rajasthan romantique et, en apothéose, Agra et le Taj Mahal, symbole même de l’Inde.
• Heritage-on-Wheels est davantage axé sur l’art et l’observation de la faune et de la flore indiennes, notamment avec la visite du palais de Gajner au bord d’un lac où se pose une incroyable variété d’oiseaux.
Enfin, le train fait aussi un arrêt à Shekhawati, appelé la «Galerie d’art en plein air».
• The Deccan Odyssey est la troisième ligne (inaugurée en 2004) qui, au départ de Bombay, a comme points forts Goa, le fort de Sindhudurg, et les grottes d’Ajanta (patrimoine mondial de l’UNESCO).
Chaque groupe de quatre passagers a droit à un majordome qui s’occupe de vous du début à la fin. En peu de temps, il est apte à aller au devant de tous vos désirs.
N’oubliez pas, vous êtes un maharajah!
En 2008, une nouvelle ligne sera inaugurée: «The Golden Chariot» qui reliera Bangalore, Goa et Karnatica.

Wagon restaurant

Scotland the Brave
L’une des traditions les mieux conservées de l’histoire du rail est bien celle du Royal Scotsman. Il lui est arrivé parfois de prévoir à date fixe des liaisons au départ de Londres jusqu’aux fins fonds de l’Ecosse, mais les itinéraires les plus fréquents sont au départ d’Edimbourg et sillonnent l’Ecosse en tous sens. Cela permet d’agréables parenthèses lors d’un séjour au cours duquel on peut goûter à une telle expérience pour quelques jours seulement, comme, par exemple:
• le circuit des Highlands avec une remontée des Grampians jusqu’à Inverness et un retour vers Edimbourg en longeant la côte est,
• trois jours sur les traces de Rob Roy et du Bonnie Prince Charlie d’Edimbourg à Mallaig,
• ou encore, en plus de la première formule, un circuit de quatre jours incluant la visite de Kyle of Lochalsh, porte des Hébrides extérieures.

Avantages et Inconvénients
• Certains trains, comme, par exemple, le Transsibérien, circulent selon des horaires réguliers, alors que d’autres ne sont affrétés que pour certaines dates précises. Dans un tel cas, il faut vous plier aux dates prévues.
• Comme en croisières, le train de luxe est un hôtel itinérant qui évite de faire et défaire ses bagages.
• Le grand avantage est que la plupart des affrètements de trains de luxe prévoient des escales avec visites de monuments, voire même une excursion avec le choix d’une nuitée dans un hôtel ou de rester dans votre cabine.
• Sauf peut-être la 3e classe du Transsibérien, c’est un peu cher, mais ces formules de voyages représentent des expériences inoubliables, à faire au moins une fois dans sa vie.

Dans les steppes de l’Asie centrale

S’il est un train prestigieux au-dessus de tous, c’est bien le Transsibérien, une voie ferrée, qui a pris le nom du train qui assure le parcours entre Moscou et Vladivostok.
Cette ligne est aussi celle qui a fait couler le plus d’encre.
Elle fut jadis construite par le comte Moutaviev-Amourski, gouverneur de la Sibérie orientale de 1847 à 1861.
C’est la voie la plus longue du monde (9289 kilomètres), un véritable exploit de l’époque si on imagine les difficultés rencontrées (fleuves à franchir, montagnes, marées, froid extrême, etc.).
Contrairement aux autres trains nostalgiques, nous avons affaire à une ligne qui répond encore et toujours à une nécessité locale, preuve en sont les nombreuses agglomérations qui se trouvent sur son parcours.
Si vous souhaitez l’emprunter de bout en bout, vous ne connaîtrez pas moins de sept fuseaux horaires. L’un des aspects culturelsfascinants parmi d’autres est la traversée de territoires occupés par les paysans ouzbeks ou kazakhs, les nomades mongols et, bien entendus, les Chinois et les Russes. Il ne faut pas comparer le Transsibérien à l’Orient-Express ou au Rovos. Ce train s’ouvre à toutes les clientèles. Il possède 3 classes: la première avec des compartiments à deux lits, la seconde avec des cabines à quatre lits et la troisième avec des dortoirs.
Certes, les paysages de taïgas et les steppes de l’Asie centrale peuvent être assez monotones. Un conseil: Emportez tout Proust avec vous et prévoyez de longues parties d’échecs avec votre partenaire, histoire de passer le temps.

Erika Bodmer,
Photos Luxury Trains


Informations pratiques

Dernière actualisation le 22/09/11

Office du tourisme

Incredible India, +33 1 45 23 30 45, www.incredibleindia.org

The Royal Scotsman

Kontiki-Saga : +41 22 389 70 80.

The Rovos

Stohler Tours, +41 22 715 19 19

The Deccan Odyssey, Palace-on-Wheels et Heritage-on-Wheels

Luxury trains, +41 44 500 41 35, www.theluxurytrains.com

Le Transsibérien

Espaces Est-Ouest, +41 22 534 90 28



Share

Les commentaires sont fermés.

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter