Touristes, si vous saviez...
DES TRUCS ET DES PLANS / PARCS NATIONAUX

Les parcs nationaux : Arches National Park, des splendeurs sculptées par la nature

Arches © Hotelplan - Travelhouse

Arches © Hotelplan – Travelhouse

L’une des plus belles réalisations géologiques nord-américaines, moins connue que le Grand Canyon ou le Monument Valley, est le parc des Arches naturelles (Arches National Park), auquel est collé celui des Ponts naturels (Natural Bridges), tous deux de la même formation géologique. Les roches découpées de couleur rouge et ocre sont de pures merveilles et changent de couleur selon la position du soleil.

Salt Lake City, Denver, Las Vegas et Phoenix délimitent la plus grande oeuvre géologique des Etats-Unis. Le fleuve-roi Colorado, descendant des montagnes Rocheuses pour aller se jeter dans le golfe de Californie, a pendant des centaines de millions d’années creusé et ciselé la roche tendre et rouge, aidé par la pluie et le vent, pour laisser l’un des plus beaux sites du monde. Cet exploit de la nature couvre un vaste désert de rocailles et de sédiments.
Chaque parcelle de terrain est différente de sa voisine, ce qui donne lieu à une multiplication de parcs nationaux, chacun selon sa spécificité géologique.

arches-national-park © Utah Office of Tourism - Tom Till

© Utah Office of Tourism – Tom Till

Géologie
Le premier coup de ciseaux de la nature commença il y a environ trois cent millions d’années. Le grand bassin situé entre l’actuel Colorado du sud-ouest et l’Utah du sud-est fut envahi par l’océan et apporta une grande quantité de sédiments. Puis l’océan se retira en laissant d’importants dépôts de sel et de gypse. Les Arches naquirent après plus de cent millions d’années de travail de l’air et de l’eau.

Des arches géantes
Les arches, les cheminées de fées et les rochers de formes bizarres possèdent des noms issus de l’imagination, dont les Indiens et les fondateurs du parc ont fait preuve. A trois kilomètres de l’entrée se trouve la Park Avenue (comme à Manhattan), jalonnée par les Courthouse Towers (tours du palais de justice); l’Arche délicate (dans plusieurs fi lms de western), la plus fine, mais aussi la plus difficile à atteindre; le Calorifère flamboyant; le Jardin du diable et son bouquet d’arches; les Trois commères (rochers découpés de telle façon qu’on dirait trois paysannes géantes en train de papoter).

Des ponts millénaires
Les Ponts naturels (Natural Bridges Monument Park) ont la même formation géologique que leurs soeurs les arches. Ils se regroupent dans l’un des espaces les plus restreints des parcs nationaux des environs. Leur seule diff érence d’avec les Arches est qu’ils enjambent des cours d’eau. Le plus spectaculaire est le Rainbow Bridge (pont arc-en-ciel) qui ne mesure pas moins de 100m de haut et 85m de long.
Dans le hitparade des Ponts naturels vient le Sipapu Bridge avec 67 mètres de haut et 82 mètres de long. Son avantage est qu’il est facile à trouver parce qu’au bord de la route. Ailleurs encore, il ne faut pas manquer d’admirer, parmi plusieurs autres, l’Owachomo Bridge qui mesure 3 mètres d’épaisseur, mais 32 mètres de long, et inspire la crainte d’eff ondrement à qui oserait vouloir marcher dessus.

Texte : Gérard Blanc

 

Infos pratiques

Vols

Genève-New York ou Genève-Washington avec Swiss ou United Airlines et correspondances pour Salt Lake City, ou Genève-Reykjavik-Denver avec Icelandair.

Agence spécialisée

Skytours. Réservation dans les agences Hotelplan, Travelhouse et autres agences.

Camping-car

Une formule très répandue aux USA. Les espaces prévus pour s’arrêter pour la nuit sont bien organisés.

Logement

Red Cliff Adventure Lodge de style western à Moab.

Rafting

Le proche Colorado est l’occasion rêvée d’expérimenter le rafting pour une demi-journée.

Share

Une réponse à  to “Les parcs nationaux : Arches National Park, des splendeurs sculptées par la nature”

Laisser un commentaire


+ 1 = 3

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter