L\'Atelier du Voyage
Soutenez jepars sur Tipeee !
Touristes, si vous saviez...
CONSEILS AUX VOYAGEURS

Le jetlag ou décalage horaire, un casse-tête pour les grands voyageurs

Les hommes d’affaires qui voyagent fréquemment sur des vols long courriers connaissent par coeur les symptômes de ce phénomène qu’on appelle le «jetlag». Sentiment de profonde fatigue, impossibilité de dormir aux heures convenues, perte de concentration, appétit perturbé, en sont les principaux exemples.

Il faut compter environ une journée par heure de décalage horaire pour que votre corps retrouve son complet équilibre. Il est de notoriété qu’en voyageant d’est en ouest que les effets des changements de zones d’horaires sont moins pénibles que dans le sens inverse. Enfin, nombreux sont les cas particuliers auxquels il faut prêter attention, comme les personnes sous médicaments, et particulièrement les diabétiques ou les femmes prenant des pilules contraceptives.

Mélatonine miracle ? : La mélatonine est une hormone qui est naturellement secrétée par l’épiphyse ou glande pinéale du cerveau à l’approche de la nuit, et dont les effets s’évanouissent dès l’apparition de la lumière du jour. Certaines expériences ont permis de constater que l’addition d’une dose supplémentaire à celle déjà prévue par le corps humain pourrait permettre de réduire les effets du jetlag d’environ 30%. D’où la vente libre d’un médicament du même nom dans certaines pharmacies des USA ou de la Grande-Bretagne.
La polémique va bon train dans le continent européen, où le corps médical ne l’a pas encore accepté officiellement.

Lumière et diète : La lumière ne peut être que favorable à la réhabilitation naturelle du corps, car elle réduit la sécrétion de mélatonine. Il est donc conseillé de s’exposer au soleil aux heures où le corps devrait rester éveillé.
Il semblerait aussi que les petits-déjeuners pris à l’heure du repas de midi et les repas du soir riches en hydrates de carbone provoquent une augmentation de sécrétion de sérotonine et de mélatonine, bien qu’un tel régime soit presque impossible à suivre à la lettre.
Par contre, l’adaptation progressive des horaires des repas dans la nouvelle zone horaire ne peut que faciliter le retour à la normale. S’il n’est pas dans vos habitudes de manger un repas important au milieu de la nuit, ne le faites pas, même s’il vous est servi à bord d’un avion.

Somnifères : L’utilisation de somnifères sous contrôle médical, juste avant le voyage, peut aussi être une solution pour réduire le sentiment de fatigue pendant la journée qui suit. De plus, les somnifères peuvent jouer un rôle appréciable pour se conformer à l’horaire de la destination et donner l’habitude au corps de dormir selon les horaires locaux.

Quelques conseils

  • Bannissez les boissons alcoolisées, le thé ou le café pendant et juste après le vol.
  • Un vol d’est en ouest a pour effet de rallonger votre journée. Evitez de faire des siestes pendant le vol. Cela pourrait avoir pour conséquence de vous empêcher de dormir à l’heure appropriée.
  • D’ouest en est, ne mangez qu’un repas léger avant le décollage et demandez à l’équipage de ne pas vous déranger pendant le vol de façon à faire une nuit la plus complète possible.
  • A l’arrivée, tâchez de vous adapter le plus tôt possible au rythme de votre environnement en mangeant et en dormant aux heures appropriées, et passez le plus d’heures possibles à l’extérieur.
  • La température du corps descend naturellement pendant la nuit, ce qui vous donne un sentiment de froid pendant votre récupération du décalage horaire. Il est recommandé de prendre un bain chaud à l’arrivée.
  • Acceptez que vos performances physiques ne soient pas à leur meilleur niveau et ne prévoyez pas de réunion importante où votre attention devrait être totale avant au moins 24 heures après votre arrivée.
    Gérard Blanc
Share

Laisser un commentaire


+ 8 = 9

Sep Voyages

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter


 

VT Vacances Advertise Here