Touristes, si vous saviez...
INTERVIEW

Les croisières revisitées : Marcel Vallotton

Il se dit beaucoup de choses à propos des croisières. Une critique qui a la peau dure est l’ennui et le côté ringard. Est-ce une fausse rumeur qui date de la nuit des temps? Nous avons pour cela interrogé Marcel Vallotton, directeur de CroisiEurope à Lausanne, pour savoir comment il
voyait les choses du côté de la compagnie qu’il représente.

Je pars…: Une réputation qui colle à la peau des croisières est celle qu’elle n’attire que des personnes du troisième âge. Est-ce vrai? Que faites- vous pour rectifier cette impression?
Marcel VallottonMarcel Vallotton: Cette réputation n’est plus d’actualité, peut-être parce que les personnes du 3e âge sont toujours plus jeunes. Pour arriver à rajeunir notre clientèle, nous avons multiplié, avec succès, le
nombre de croisières sur les grands fleuves et les destinations exotiques, et diversifié les types de croisières. Aujourd’hui vous pouvez faire du culturel, de la randonnée, de la gastronomie, du golf et aussi des croisières familiales en juillet et août. Donc une palette complète de destinations pour tous les âges. Il reste que le premier travail incombe aux agents de voyages. Leur rôle est primordial pour bien renseigner les clients sur la manière d’aborder les croisières.
Une autre réputation est celle de la nourriture surabondante, surtout pour les croisières maritimes. Quelque chose a-t-il changé lors des dix dernières années?
Il est vrai que sur les croisières maritimes il y a la possibilité de passer plus de temps à table ou au buffet qu’en activités ou visites, mais personne ne vous y oblige! En croisières fluviales c’est un peu différent, puisque c’est encore la tradition du petit-déjeuner, déjeuner et dîner qui est encore fort appréciée de la clientèle et surtout quand celle-ci est servie à table. La gastronomie fait partie intégrante de la réussite d’une croisière.
On a souvent l’impression lors de croisières que les animations proposées sont un peu «flon-flon du bal», chan- sons «Salut les copains» ou interminables parties de jass. Les croisières font-elles des progrès pour varier leurs animations?
C’est du passé! Aujourd’hui les pro- grammes des activités et des animations sont assurés par des professionnels dont le niveau est élevé ce qui garantit à chacun de passer d’excellents moments à bord, du matin jusque très tard en soirée. De plus, sur nos destinations grands fleuves et sur la croisière Chypre et la Terre Sainte, nous avons des conférenciers à bord. La culture est donc activement de la partie.
La réputation des excursions est sou- vent d’être chères et de favoriser les magasins de souvenirs. Est-ce un fausse impression? Encouragez-vous les excursions en groupe ou bien laissez-vous le passager faire ses excursions lui-même?
Les prix des excursions correspondent à une qualité de prestations. Les guides sont professionnels, les autocars sont flambants neufs et les journées ou demi- journées font profiter les clients au maxi- mum. Il n’y a pas d’attente aux entrées des sites ou musées et il y a toujours des places réservées aux restaurants. Par contre, rien n’est imposé et celui qui se sent l’âme d’un globe-trotter aura tou- jours la possibilité d’organiser librement ses sorties. L’essentiel étant de reprendre le bateau à temps!

Pont navigation

Share

Laisser un commentaire


3 + 6 =

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter


 

Cliquez ici