Touristes, si vous saviez...
CONSEILS AUX VOYAGEURS

Faire et ne pas faire en Tunisie

Première chose à savoir en arrivant en Tunisie: s’abstenir de prendre des photos des bâtiments officiels ou des bâtiments militaires. Ils se reconnaissent en général par des drapeaux tunisiens qu’ils arborent. Il faut aussi s’abstenir de photographier les personnes qui portent un uniforme.

Mesdames, si vous êtes cordialement les bienvenues dans les dancings, évitez par contre de fréquenter les bars qui, pour la plupart, son réservés aux hommes. Votre profession pourrait être mise en doute. Dans les boîtes de nuit, évitez les tenues trop dénudées. Là encore, on risquerait de mal interpréter vos intentions. Ne parlons pas, bien entendu, des mosquées, où la tenue vestimentaire a déjà fait l’objet de mises en garde dans d’autres numéros de Je pars…

Abdennaceur Jerbi

Dans les souks, le marchandage est une pratique courante, mais jusqu’à un certain point. On estime que le tarif de la marchandise peut-être réduit jusqu’à 30% s’il s’agit d’artisanat et de 10% à 15% pour les autres articles, mais en tous cas jamais jusqu’à 50%. Hors des souks, le marchandage n’est pas de mise.

Pour la nourriture, n’abusez pas de la harissa, des sauces piquantes ou des piments (qu’ils soient rouges, verts ou jaunes). Il est fort à parier que votre gosier ne puisse pas les supporter, ni même vos intestins d’ailleurs.

L’eau du robinet est potable en Tunisie (pour les Tunisiens en tous cas). Cependant, pour ne rien risquer, sachez que la Tunisie dispose d’un large éventail d’eaux minérales locales en bouteilles capsulées.

Serrer la main d’une dame que vous ne connaissez-pas ne se fait pas et, a fortiori, lui faire la bise ni, non plus, le baisemain (pratique totalement exclue de la culture tunisienne). Par contre, un homme faisant la bise à un autre homme est tout à fait courant (gauchedroite) mais, par contre, pas de baiser à la russe, ni de frottage de nez comme dans certains endroits du Moyen-Orient.

Si, d’aventure, vous voulez épouser une Tunisienne, sachez qu’il faut demander sa main à son père, et faire un petit cadeau à sa mère. Si les parents s’opposent au mariage, ça sera le rôle de la jeune fille de convaincre ses parents. Lors de la cérémonie du «henné» faisant partie intégrante du rituel du mariage tunisien, vous ne serez pas admis (réservé aux femmes). Sachez enfin qu’en épousant une Tunisienne (ou vous, Madame, en épousant un Tunisien) vous obtiendrez automatiquement la nationalité tunisienne sans perdre votre passeport d’origine.

Share

Laisser un commentaire


+ 6 = 9

Qatar Airways

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter