Icelandair
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Fusion US Airways et American Airlines

Il était de plus en plus urgent que la fusion déjà envisagée depuis quelques mois entre American Airlines et US Airways ait lieu en raison de l’annonce prochaine d’une faillite d’American Airlines. C’est, en quelque sorte, un « bis repetita » de l’annonce (avortée) d’une fusion entre Pan Am et Northwest peu de temps avant la faillite définitive de Pan Am, ce qui démontre que lorsque le monde économique des USA souhaite sauver une compagnie, il en trouve les ressources quoi qu’il advienne. Le 13 août, le Department of Justice (DOJ) des Etats-Unis d’Amérique avait porté plainte contre le projet de fusion des deux compagnies, argumentant que la création d’un tel géant aérien pouvait nuire à la concurrence dans le secteur aérien nord-américain et entraîner des hausses de prix pour un moindre service aux passagers.

Le gouvernement fédéral et six Etats avait prévu d’ouvrir un procès le 25 novembre.

Finalement, cette fusion vient d’être officiellement acceptée par l’administration américaine sous réserve de la cession de slots (créneaux horaires) dans un certain nombre d’aéroports ayant besoin de capacité pour d’autres compagnies.

Cette fusion fera, en quelque sorte, jurisprudence pour d’autres fusions possibles et, déjà, les compagnies JetBlue et Southwest Airlines se mettent sur les rangs.

Le mariage American Airlines et Us Airways pèsera 11 milliards de dollars en bourse, 130 millions de passagers et un chiffre d’affaires commun de 37 milliards de dollars.

Share

Laisser un commentaire

Genève Aéroport

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Votre adresse mail :

 

Cliquez ici annoncer sur Je pars