Festval Ambronay
Touristes, si vous saviez...
EDITO

Agences de voyages: le retour

Un récent rapport de la Fédération suisse des agences de voyages (FSAV) indiquait une tendance au retour des consommateurs vers les agences de voyages en 2013. Bonne nouvelle, mais qu’en déduire? Comme dans toute corporation, on veut y croire, et le message affiché tant auprès des membres qu’auprès du public doit être positif et encourageant contre vents et marées.

Un bref calcul permettrait d’abord d’en déduire, sans être un expert en économie, que, si les agences enregistrent une croissance de leurs affaires, cela peut aussi être en raison des équipes plus réduites que jamais, en ajoutant que le nombre bureaux sur l’ensemble du marché suisse a diminué d’une manière drastique ces dernières années.

Un autre facteur pourrait aussi être que l’âge moyen du Suisse qui part en voyages est en rapport direct avec le vieillissement de la population. En effet, la catégorie du plus grand nombre pencherait sensiblement vers les cinquantenaires et plus. On pourrait donc en conclure que ces personnes s’étant mesurées avec hésitation aux recherches de voyages en ligne sont probablement revenues de leurs anciennes habitudes. Il est des cas fréquents où, après avoir fait de mauvaises expériences, d’abord avec une technologie qu’ils ne maîtrisaient pas forcément bien, et avec les ramifications parfois compliquées des systèmes des compagnies aériennes ou autres réservations hôtelières, et surtout après avoir été grugés par des entourloupes et autre pièges dont des photos d’hôtel alléchantes qui, une fois sur place ne tenaient pas leurs promesses (sans compter les faux commentaires élogieux de pseudos visiteurs), que le client trouve la conclusion dans l’achat d’un voyage par l’intermédiaire de son agence la plus proche.

Mais ne nous y trompons pas, j’ai rencontré aussi des jeunes qui, ayant déjà expérimenté les achats de voyages en lignes se sont volontiers tournés vers les agences de voyages en ayant mesuré le temps passé aux recherches et les risques d’erreurs possibles, Donc, chacun son métier. Dites-vous bien que de trouver des idées sur Internet est bien en soi, mais qu’en matière de réservation, le prestataire qui vous proposera un achat en ligne a bien calculé son coup. C’est vous qu’il fera travailler et sans vous payer.

Messieurs et Mesdames les agents de voyages, vous avez encore de beaux jours devant vous mais à vous d’assurer un bon service et de donner de bons conseils, car le retour sur Internet ne tient qu’à un fil!

Gérard Blanc

Share

Laisser un commentaire


3 + = 4

  • Boeing 737 Max : l’EASA veut ses propres contrôles

    La FAA (Federal Aviation Administration) semble annoncer que la remise en circulation des Boeing 737 Max, qui ont été cloués au sol après les crashs d...

  • Incendies en Australie

    Plusieurs régions d’Australie connaissent actuellement des épisodes de sécheresse ou de chaleur propices aux incendies, parfois d’ampleur et aux consé...

  • Dengue en Thaïlande

    La Thaïlande fait actuellement face à une forte recrudescence de cas de dengue. Les mesures de prévention sont essentielles, à savoir : • se protéger...

  • Guatemala : état de siège

    Un état de siège a été décrété pour une durée de 30 jours à la suite d’une décision de l’exécutif guatémaltèque dans la totalité du département d’Iz...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter