BRÈVES

La Suisse projette de privatiser son service des visas

En janvier dernier, le Département fédéral suisse des affaires étrangères (DFAE) a lancé un appel d’offres à l’échelle mondiale auprès d’entreprises privées, en application de la loi fédérale sur les marchés publics (LMP). Celui-ci vise à l’externalisation des tâches administratives de délivrance des visas selon une répartition de quatre régions géographiques.

Le motif de cette démarche repose sur l’augmentation spectaculaire des demandes de visas constatée entre 2010 (450’000) et 2012 (550’000). Pendant cette même période, la hausse avait atteint 200’% à Pékin et 50% à Mumbai.

La seconde concerne les complications de la nouvelle délivrance des visas biométriques qui, selon le plan de Schengen, oblige maintenant à l’ enregistrement des empreintes digitales qui devra être introduit par étape dans toutes les régions du monde avec la présentation des demandeurs en personne.

Renoncer à externaliser ce service contraindrait l’administration helvétique à des aménagements nouveaux et l’engagement de personnel supplémentaire, un coût qu’elle n’envisage pas de supporter.

Share

Laisser un commentaire

annoncer sur Je pars

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Votre adresse mail :

 

Cliquez ici