Genève Aéroport
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

La Suisse projette de privatiser son service des visas

En janvier dernier, le Département fédéral suisse des affaires étrangères (DFAE) a lancé un appel d’offres à l’échelle mondiale auprès d’entreprises privées, en application de la loi fédérale sur les marchés publics (LMP). Celui-ci vise à l’externalisation des tâches administratives de délivrance des visas selon une répartition de quatre régions géographiques.

Le motif de cette démarche repose sur l’augmentation spectaculaire des demandes de visas constatée entre 2010 (450’000) et 2012 (550’000). Pendant cette même période, la hausse avait atteint 200’% à Pékin et 50% à Mumbai.

La seconde concerne les complications de la nouvelle délivrance des visas biométriques qui, selon le plan de Schengen, oblige maintenant à l’ enregistrement des empreintes digitales qui devra être introduit par étape dans toutes les régions du monde avec la présentation des demandeurs en personne.

Renoncer à externaliser ce service contraindrait l’administration helvétique à des aménagements nouveaux et l’engagement de personnel supplémentaire, un coût qu’elle n’envisage pas de supporter.

Share

Laisser un commentaire


8 + = 12

  • Ryanair : c’était trop beau !

    Lors des grèves annoncées début décembre 2017 par les pilotes de Ryanair de plusieurs pays européens, le PDG Michael O'Leary a finalement été fidèle ...

  • L’aéroport de Nice passe au tout électrique

    Bonne nouvelle pour les défenseurs de l’environnement, l’Aéroport Nice Côte d’Azur a décidé de passer à l’électrique pour sa flotte de véhicules profe...

  • Les dessous des billets TGV

    Le temps est loin des prix de billets fixes dans les trains. Le chemin de fer se met lui aussi au goût du jour du « yield management » pratiqué de lon...

  • Une future grande compagnie aérienne africaine ?

    Le dimanche 28 janvier a été marqué par un projet ambitieux du congrès de l’Union africaine qui s’est tenu à Addis-Abeba : la création d’une compagnie...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter


 

Cliquez ici