Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Swiss : Genève sur les starting-blocks

Sommes-nous à l’ère du retour de la compagnie nationale helvétique à Genève ? Pas encore totalement, mais ça en prend le chemin. Si d’autres vols long-courriers ne sont pas pour demain, Swiss proposera bientôt 24 destinations au départ de Genève.

On s’en souvient, le rapatriement en masse des vols de Swissair à Zurich avait fait grand bruit dans la Suisse romande et la France voisine.

Aujourd’hui, Swiss veut frapper un grand coup pour considérer Genève comme une base importante de son trafic, en ouvrant une base à Genève Aéroport. Ce geste de nouvelle dynamisation ne pourra qu’être salué favorablement par les voyageurs de la Suisse romande et de la France voisine.

Mais qu’en est-il concrètement ?

Elargissement du réseau : La première étape a été d’ouvrir des lignes estivales à destination d’Ajaccio (Corse), Olbia (Sardaigne), Catania (Sicile) et Oporto (Portugal).

Pour l’hiver, on passera à la vitesse supérieure avec l’ouverture de six lignes supplémentaires de Genève à Stockholm (Suède) quatre fois par semaine, Londres-Gatwick trois fois par semaine, Oslo (Norvège) trois fois par semaine), Göteborg (Suède) deux fois par semaine, Belgrade (Serbie) deux fois par semaine et Marrakech (Maroc) deux fois par semaine.

Augmentation de capacité ? « Non, explique Rainer Hiltebrand, chef de opérations de Swiss lors de la conférence de presse du 2 juillet. Nous avons planifié de réduire la capacité de certaines liaisons qui ne donnaient pas un remplissage optimal telles que Madrid ou Londres-Heathrow pour les remplacer par de nouvelles dessertes correspondant mieux à la demande et que nous ne pouvions pas satisfaire par le passé. Les destinations scandinaves d’hiver ont été mises en place pour la clientèle des skieurs et celle de Marrakech pour la clientèle haut de gamme y possédant des résidences secondaires. »

Nouvelle base genevoise : L’un des plus grands changements sera la prochaine implantation d’une nouvelle base à Genève avec l’équivalent de 9 avions qui y seront stationnés en permanence. De plus, un nouveau staff de 150 personnes domiciliées dans la région sera engagé, qui s’ajouteront aux 91 personnes déjà en place. La grande différence est que, jusqu’alors, le personnel navigant de Swiss embarquant à Genève était délégué de la station de Zurich. A l’avenir, il est question d’engager également des pilotes domiciliés en Romandie ou en France voisine.

Nouvelle structure tarifaire : Une nouvelle structure tarifaire sera mise en place, laquelle ressemblera de près à celle pratiquée par les compagnies lowcost. Autre grand changement dans le principe de vente de parcours aériens jusqu’alors pratiqué par Swiss : il sera désormais possible d’acheter des parcours simples. En ce qui concerne les prix en classe économique, ils seront divisés en deux catégories : Geneva Economy Flex : avec un prix de départ de CHF 89.- par trajet, permettant un bagage gratuit en soute, la modification de son billet sans frais et l’annulation avec remboursement sans frais. L’autre structure tarifaire porte le nom de Geneva Ecomony Light. Le prix de départ sera de CHF 39.- par trajet. Il ne permettra qu’un bagage à main et n’autorisera ni changement ni remboursement.

Rainer Hitebrand assure que le service à bord sera toujours de la même qualité Swiss.

Share

Laisser un commentaire

annoncer sur Je pars
  • Suisse-Brésil : la fin des visas

    Selon une information du DFAE, (Département fédéral des affaires étrangères) la Suisse et le Brésil ont formalisé, dans un accord, leur pratique de lo...

  • Nouvelles du ciel au 19 août 2014

    Europe : Wizz Air, compagnie low-cost d’Europe centrale et de l’Est, annonce l’expansion de sa base de Cluj-Napoca en Roumanie. Le transporteur va dép...

  • La Lituanie adopte l'euro

    Selon une information de l’agence de presse BELGA, nous apprenons que, récemment réunis à Bruxelles, les ministres européens des Affaires étrangères o...

  • Israël : Fermeture de l’aéroport d’Eilat

    Selon les conseils aux voyageurs publiés sur les sites web du DFAE et du Quai d’Orsay, il est déconseillé sauf raison impérative de se rendre dans un ...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Votre adresse mail :

 

Cliquez ici