Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Majorque fait le ménage à Balneario 6

A Palma de Majorque, l’épicentre des souleries tristement réputées se trouve à Balneario 6 dont les clientèles dominantes sont de nationalité allemande, autrichienne et, au troisième rang, britannique (en majorité des jeunes entre 18 et 25 ans).

Ce phénomène incluant l’ingurgitation de sangria et de vodka bon marché a débuté il y a une vingtaine d’années et s’accompagne bien souvent de graves problèmes de santé pour les auteurs de ces beuveries, avec les conséquences qu’on peut imaginer avec un état éthylique avancé, une forte chaleur et un soleil agressif. Hydrocutions, syncopes, insolations, nombreux sont les états graves qui, ajoutés à l’alcoolisme, engorgent les hôpitaux de la région. Les conséquences sont aussi des déprédations, les souillures des plages et un développement grandissant de la prostitution. Estimant que la chose prend des allures inquiétantes et intolérables pour les autres touristes, les enfants et, en général, l’image négative du tourisme à Majorque, le gouvernement de l’île vient de craquer.

Désormais, la police a adopté les mesures suivantes :

  1. Premier avertissement sans frais,
  2. Amende de 50 to 300 euros en cas de récidive.
  3. La personne qui ne voudra pas entendre raison se verra infliger une amende pouvant aller jusqu’à 1800 euros.

De plus, l’alcool sera interdit à la vente rentre 22h00 et 01h00 et, en particulier, de la vente de sangria dans des seaux, pratique qui voulait que des groupes de personnes boivent à la paille sur les plages.

Ces mesures devraient s’étendre à d’autres plages de la région. Un tour de vis sera également donné à la prostitution et aux vols à la tire.

Share

Laisser un commentaire

annoncer sur Je pars

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter

Votre adresse mail :

 

Cliquez ici