Touristes, si vous saviez...
CONSEILS AUX VOYAGEURS

Faire ou ne pas faire aux USA

Fredric Nordberg, chef d’équipe de Travelhouse-Skytours à Lausanne

Aux USA, il est primordial de ne pas négliger les pourboires. Souvent, les serveurs, les chauffeurs de taxis ou les bagagistes ne vivent que sur les pourboires. J’ai vu des serveuses courir dans la rue après un client qui ne s’en était pas acquitté. Le taux est généralement de 15%. Si la nourriture n’est pas bonne, il ne sera pas logique d’en pénaliser le serveur. Il peut arriver que le pourboire soit inclus dans la note du restaurant.

Fredric NordbergSi votre visite est une première, préparez-vous à trouver des gens procéduriers. La hiérarchie a beaucoup d’importance. Certains Européens peuvent en être exaspérés, mais je conseillerais de ne pas faire de scandale, mais plutôt d’argumenter calmement et, surtout, de ne pas faire d’amalgame sur l’ensemble des Américains et des éventuels différents idéologiques. Si une réclamation devait avoir lieu dans un hôtel, il serait tout à fait   logique de réclamer le directeur. Les employés obéissent aux ordres et seront d’accord que vous ayez recours au supérieur hiérarchique. Il n’est pas rare de voir à la réception d’un hôtel un panneau avec la photo du chef et la mention «manager on duty».

A l’entrée de la plupart des restaurants, il y a une pancarte «wait to be seated». Même si le restaurant est quasiment vide, vous devez attendre que l’employé vous guide vers la place qui vous est attribuée. Si vous ne le faites pas, vous négligez le travail du préposé à cette tâche et il en sera fâché.

Dans la plupart des villes, la voiture est indispensable, y compris pour traverser la rue pour aller acheter un soda à l’épicerie du coin.

Ne croyez pas qu’on parle le français aux USA (ni même à la Nouvelle-Orléans).

Ayez sur vous des dollars en petites coupures et ne présentez pas des billets de 100 ou 500 dollars: vous risqueriez d’être pris pour un faussaire.

En voiture, roulez feutré et ne faites jamais d’appels de phare ou de klaxons intempestifs, c’est très mal vu. Si v o us conduisez une voiture de location, méfiez-vous de la «fast lane» des péages. Elle est réservée à l’encaissement électronique de la taxe et les voitures de location ne sont pas équipées de ce système. Plusieurs de mes clients se sont fait avoir à ce jeu et ont reçu des amendes par la suite alors même qu’ils étaient de retour en Suisse.

Ne vous fiez pas au côté décontracté des Etats-Uniens. Les contacts sont faciles de prime abord. On vous appelle tout de suite par votre prénom et vous avez des discussions passionnantes avec vos voisins de table au restaurant. Si vous croisez les mêmes personnes le lendemain, elles vous ignorent souvent.»

Share

Une réponse à  to “Faire ou ne pas faire aux USA”

  • cattaneo:

    Pour être allé aux USA en 2010 et en 2011, les conseils de F Norberg sont utiles.
    En ce qui concerne les péages, il faut avoir de la monnaie et des coupures de 1 dollar (certains postes sur une même route sont automatisés et pas d’autres, donc profiter de faire de la monnaie à chaque passage non automatisé pour ne pas se faire avoir). Par contre, j’ai cru voir en Floride que l’on pouvait rajouter le système de passage rapide et électronique quand on loue un véhicule auprès des grandes compagnies de location.

Laisser un commentaire


+ 2 = 3

  • Lyria : plus de trains dans le futur

    Les affaires de la compagnie Lyria s’étant récemment améliorés, la compagnie ferroviaire va remplacer 21 rames d’ici décembre 2019. Pour accélérer le...

  • Hong Kong : le TVG fait concurrence à l’avion

    Hong-Kong risque de voir sa plaque tournante aérienne en concurrence avec le train. En effet, les derniers typhons, dont Mangkut pendant lequel 1400 v...

  • Lufthansa : sous pression en octobre

    La compagnie aérienne allemande est attachée aux traditions. Chaque année, elle s’associe à l’Oktoberfest (la fête de la bière) qui dure une dizaine d...

  • NOUVELLES DU CIEL AU 25 SEPTEMBRE 2018

    Europe : A partir du 30 octobre 2018, AZAL (Azerbaïdjan Airlines) inaugurera une nouvelle ligne entre Genève et la capitale azérie Bakou. Les vols ser...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter


 

Cliquez ici