Touristes, si vous saviez...

Hotelplan Suisse et coronavirus : retournement in extremis

A brèves intervalles, les communiqués d’Hotelplan se suivent et se rectifient. Le voyagiste reste concentré sur le sujet des indemnisations.

« Le groupe de voyage suisse Hotelplan Group a décidé ce matin de suspendre son programme de voyages jusqu’au 19 avril 2020. Les nouvelles réservations ne seront à nouveau acceptées pour des vacances qu’à partir du 20 avril 2020.  En raison de la modification constante de la situation, la Direction du groupe Hotelplan a décidé ce matin de suspendre le programme de voyages jusqu’à la date de voyage du 19 avril 2020 incluse. En conséquence, tous les voyages à forfait déjà réservés avec date de voyage jusqu’à cette date seront annulés ou reportés gratuitement. La même règle s’applique aux appartements ou maisons de vacances déjà réservés chez Interhome et Interchalet dans le monde entier. Les conditions d’annulation et de report des réservations des prestataires de services s’appliquent aux prestations individuelles…. En raison des derniers développements dans le monde, nous avons adopté ce que nous considérons comme la position la plus favorable pour les clients et avons décidé de mener des actions en vue d’une indemnisation avec nos prestataires de services et non avec nos clients. Nous faisons cela, même si aucune directive n’a encore été émise pour apporter de la clarté à nos clients dans cette situation confuse », explique Thomas Stirnimann, CEO Hotelplan Group».

Décryptage : En substance, ce communiqué témoigne de la préoccupation du voyagiste d’éviter tant qu’il le peut de subir le contrecoup des indemnisations. En clair, cela signifie que si vous avez acheté une prestation dite « à forfait » (p.ex. avion + hôtel), vous serez remboursé pour autant que le voyage ait été prévu avant le 19 avril. Après cette date,  cela dépendra des décisions du Conseil fédéral. Pour ce qui est des vols seuls, le remboursement du billet dépendra du bon vouloir de la compagnie aérienne. Une directive mérite néanmoins le respect : le remboursement des réservations d’appartements de vacances, toujours pour une période préalable au 19 avril. Tout sera-t-il terminé à cette date ? Personne ne le sait, et tout sera à revoir si tel n’était pas le cas.  Affaire à suivre…

 

Gérard Blanc

Share

Laisser un commentaire


4 + 5 =

Lyria

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter