Qatar Airways
Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Pollution aérienne : Les promesses de United Airlines

Le nombre de passagers aériens est en pleine croissance, et la consommation de CO2 avec elle, auxquels s’ajoutent de nombreuses autres atteintes à l’environnement en tous genres. L’industrie de l’aviation en est consciente, mais ne peut pas encore se soustraire à l’idée de réduire ce trafic juteux. Des initiatives sont entreprises ici et là chez les transporteurs aériens, qui les utilisent aussi à des fins de marketing. Si elles vont dans le bon sens, elles méritent d’être soulignées.

Parmi les diverses initiatives des compagnies aériennes, l’Américaine United Airlines se targue d’être à la pointe du combat écologique et vient de dévoiler son engagement pour l’utilisation de biocarburant. Elle déclare être la première compagnie mondiale à utiliser le biocarburant de manière quotidienne avec un investissement de plus de 30 millions de dollars US dans l’entreprise Fulcrum BioEnegery, qui a mis au point un système de « winglets cimeterre », des ailettes placées à la queue des Boeings qui permettent une économie de consommation de kérosène de 2%, ce qui, à l’échelle du réseau de la compagnie, est déjà un résultat appréciable. Mais les initiatives écologiques de l’Américaine ne s’en tiennent pas là. United Airlines s’est publiquement et formellement engagée à réduire ses émissions de gaz à effets de serre de moitié d’ici 2050, ce qui équivaudrait au retrait de 4,5 millions de véhicules sur la route chaque jour ou le total du nombre de véhicules en circulation dans les villes de Los Angeles et de New York réunis. Elle va notamment investir dans un projet environnemental ambitieux mettant en service des appareils encore plus économes en carburant avec l’utilisation de biocarburant aéronautique. A titre d’exemple, le Boeing 787, qui assure la ligne Zurich-San Francisco, utilisera 16’000 gallons (60’500litres), soit 30% de biocarburant mélangé au kérosène. Selon ses propres données, United a utilisé plus de 2 millions de gallons de biocarburant depuis 2016.

Et encore : Plus de 4 000 des équipements de service au sol de United dans le monde sont passés à l’énergie électrique ou à un carburant alternatif. Ce pourcentage est encore plus élevé à certains endroits tels que Denver (50 pour cent), San Francisco (65 pour cent), Houston Intercontinental (70 pour cent) et Los Angeles (70 pour cent). United encourage également le covoiturage de ses employés, en plus de proposer un remboursement sur les billets de train pour le trajet domicile–travail et la mise à disposition de bornes de chargement de véhicules électriques sur certains sites. Enfin, elle affirme être la première compagnie aérienne US à repenser ses kits des cabines Premium et à s’associer à « Clean the World » pour ne donner des produits hygiéniques qu’à ceux qui sont dans le besoin, et à  éliminer les bâtonnets en plastique et pics à cocktails non réutilisables pour les remplacer par des produits fait entièrement de bambou.

Gérard Blanc  // Sources: United Eco Skies, lesoleil.com, lesaffaires.com

Share

Laisser un commentaire


7 + 6 =

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter


 

Cliquez ici