Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

USA : suppression de contrôles dans les petits aéroports

On y perd son latin. La police des transports des Etats-Unis d’Amérique (TSA) a confirmé son intention de mettre fin aux contrôles de sûreté de 150 aéroports de petite et moyenne taille de son territoire pour se concentrer sur les gros hubs. 10.000 passagers par jour seraient concernés par cette mesure.

Cette intention semble peu compatible avec les autres mesures du gouvernement Trump qui, notamment, avait demandé de renforcer le contrôle des ordinateurs portables et tablettes en cabine.

Arguments pour : La TSA explique d’abord qu’une telle mesure permettrait de faire une économie annuelle de 115 millions de dollars par la suppression de postes d’environ 20’000 employés, somme qui pourrait être investie pour les aéroports plus importants. Il serait pris en compte que les objectifs des terroristes seraient de ne s’attaquer qu’aux avions gros porteur impliquant de grandes pertes humaines à la fois. L’abandon de contrôles ne s’appliquerait qu’à des aéroports de petite taille et pour des avions transportant moins de 60 passagers. Les passagers et les bagages provenant d’endroits aussi reculés et en correspondance avec des avions de plus grande taille seraient contrôlés à leur arrivée dans les grands aéroports.

Arguments contre : Des études internes contradictoires de la TSA  indiqueraient que cet abandon de contrôle augmenterait au contraire les risques d’attentats terroristes : cherchez l’erreur. L’analyste Paul Rickshaw estime que le risque demeure identique, quelle que soit la taille des avions, assurant que l’aviation demeurait toujours un objectif prioritaire et que tout était bon pour les terroristes  tant qu’ils feraient la une des médias en faisant, par exemple, exploser des avions en vol.

Gérard Blanc

Sources : CNN, News10, Aviation Travel, StandbyNordic

Share

Laisser un commentaire


1 + = 5

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter


 

Cliquez ici