Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Billets d’avion : Sur Internet, comparez les comparateurs

Rien qu’en Europe, plusieurs centaines de comparateurs de prix ou agences de voyage en ligne proposent leurs services pour aider les voyageurs à trouver le billet d’avion le moins cher possible. On se perd vite dans cette immense jungle de comparatifs et de « pop-ups » accrocheurs.

Si comparer les prix est une bonne idée, encore faut-il choisir le bon comparateur. Le meilleur prix peut grandement varier entre les sites de réservation et en fonction du moment choisi pour effectuer sa réservation. Quel est le meilleur site comparateur ? Difficile à dire, et on a souvent tendance à se fier aux premiers de la liste répertoriés par les moteurs de recherche. Et, pourtant, ce ne sont pas forcément les plus fiables, mais plutôt ceux qui savent le mieux se mettre en avant. Les sites qui semblent les plus objectifs sont ceux qui ne vous vendent rien. En effet, les sites émanant des « brokers » vont, pour la plupart, mettre en avant des compagnies aériennes avec lesquelles ils ont passé des accords prioritaires de vente.  Certes, chacun a le droit de faire du commerce, mais on ne peut pas non plus déplorer le souhait du consommateur de chercher la formule tarifaire la plus économique.

Les sites des compagnies aériennes : Une fois le comparatif effectué sur l’une des plateformes susmentionnées, il s’agit encore de se rendre sur le site de la compagnie proposée, car il arrive parfois que le prix présenté y soit inférieur. Les compagnies restent floues sur le sujet prétextant parfois  que le marché est complexe et qu’il est impossible de l’expliquer.

Un bon tuyau : Savez-vous qu’avant d’accéder aux meilleurs prix proposés sur le site d’une compagnie aérienne, la bonne méthode était de vider vos cookies. Pourquoi ? Simplement parce que quand vous allez regarder un prix sur un site la première fois, le système enregistre que votre adresse IP a déjà fait une demande. Ensuite, si vous faites la même demande de prix pour la même destination et à la même date, le système va partir du principe que vous êtes sur le point de vous décider à voyager et elle va, par principe, augmenter le prix pour que vous vous affoliez et que vous vous dépêchiez de vous décider,  de peur de voir le prix encore augmenter.   En supprimant les cookies, le système  considérera que votre demande est la première.  En tout état de cause, ne vous laissez pas influencer par les « pop-ups » qui vous inciteront à vous précipiter à acheter sans réfléchir comme « Attention, plus que 10 places à ce prix ».

Différences selon les pays : Tous les pays ne sont pas égaux face au « yield management » (méthode d’optimisation des ventes de sièges d’avion utilisée par les compagnies aériennes), d’où l’intérêt de faire comparer les prix des billets par des connaissances hors frontières.  Ce constat ne date d’ailleurs pas d’hier, car bien des transporteurs ont toujours ajusté leurs prix par rapport au pouvoir d’achat du pays concerné.  Certains pays comme, par exemple, le Royaume-Uni, appliquent des règles de réservation différentes d’autres pays avec des tarifs inférieurs et une absence de supplément, voire même des prix moins chers en cas de réservation à la dernière minute.

L’offre et la demande : En tout état de cause, il faut se mettre à la place des vendeurs de billets, qu’il s’agisse des compagnies aériennes ou des intermédiaires et on peut ainsi prévoir leurs réactions. Tous les systèmes sont savamment programmés d’après des statistiques poussées sur les habitudes des voyageurs selon chaque pays. En ce qui concerne les intermédiaires, l’interférence peut aussi se produire de la fréquentation optimale de leur site, car cela leur rapporte des publicités de la part de leurs partenaires.

Share

Laisser un commentaire


3 + 6 =

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter