Touristes, si vous saviez...
PUBLIREPORTAGE

Festival de musique baroque d’Ambronay 2017 : un souffle qui décoiffe !

Avec son édition 2017, le Festival de musique d’Ambronay, dont la dominante est baroque, aura donc 37 ans, ce qui lui donne une assise en matière de notoriété. Fondée sous le règne de Charlemagne par Barnard, l’abbatiale bénédictine d’Ambronay (département de l’Ain) a vu le jour au 11ème. siècle. La vie monastique prend fin à la Révolution avec la mise en vente des biens du clergé à la Nation, et l’abbatiale devient tour à tour une prison, une grange, un hospice, une école, un bâtiment de garnison, et des logements sociaux… En 1980, le Festival de musique ancienne y est créé par l’association Art et Musique.

cloître festivalAujourd’hui, ce festival a pris une ampleur phénoménale et l’abbatiale n’est pas le seul lieu où se donnent des concerts à l’orée de chaque automne. Au fil des ans, le nombre les salles où se tiennent les concerts ont été augmenté notamment, à Ambronay,  dans un chapiteau ou à la salle Monteverdi, à l’église de Pérouge, au théâtre de Bourg-en-Bresse et même jusqu’à des salles de concert lyonnaises.

Pour sa version 2017, le festival s’intitulera « Vibrations : Souffle » et se tiendra entre le 15 septembre et le 8 octobre. La voix et le chant insuffleront ce thème, mais aussi, plus poétiquement, le souffle divin, l’inspiration créatrice et les instruments à vent anciens, tels le cornet à bouquin ou le cor naturel, sans oublier l’orgue.

concert orchestre festivalDemandez le programme : D’entrée, le ton sera donné le samedi 16 septembre avec l’opéra Orfeo de Monteverdi, sous la direction de Leonardo Garcia Alarcón. Parmi la riche programmation, on retiendra  les moments les plus forts tels que la Resurrezione (oratorio de Haendel) le 23 septembre ; la Messe en quatre chœurs de Marc-Antoine Charpentier le 30 septembre ; le Requiem imaginaire du 21è siècle incluant des œuvres savamment combinées de Purcell, Bach, Mozart, Fauré ou Poulenc par Jean-François Zygel et Nicole Corti le 6 octobre ; ll Terremoto (le tremblement de terre), oratorio du compositeur italien Antonio Draghi ; la cantate  Cessate, omai, cessate, le Concerto pour luth et les Quatre saisons de Vivaldi le 8 octobre.

Festival dans le festival : Fort de son succès de 2016, Eeemerging (Emerging European Ensembles) est une dynamique musicale européenne visant à promouvoir les jeunes ensembles instrumentaux de musique chambre. Il bénéficie du support du Creative Europe Programme of European Union. Jeunes pour la plupart, les musiciens et choristes faisant partie d’ensembles, ont ainsi la possibilité de des produire dans les pays européens (même en Suisse), et leurs œuvres préférées sont en grande partie baroques, ce qui leur donne une légitimité logique à Ambronay. Parmi ceux qui se produiront au festival, on pourra entendre, par exemple le quatuor Prisma le 16 septembre (œuvres italiennes du 17è siècle) ; le Consone quartet avec des œuvres de Schubert, et Haydn ; le quatuor Goldfinch ensemble (violon, flute, viole de gambe) qui interpréteront des œuvres du 17ème et 18ème siècle ; un feu d’artifice de quatre ensembles le 7 octobre que seront Castello consort, 4 Times Baroque, Il Quadro animato et Concerto di Margherita le 7 octobre.

Renseignements : www.ambronay.org

 

Photos © Bertrand Pichene

Share

Les commentaires sont fermés.

Qatar Airways
  • La situation aux Maldives

    Comme bien d’autres pays, les Maldives font l’objet de recommandations de la part du DFAE et du Quai d’Orsay. Dans le cas qui nous intéresse, c’est pr...

  • Nouvelles du ciel au 8 octobre 2019

    Amérique du Nord : French Bee projette de relier Paris à New York-Newark à raison d’un vol par jour, soit un départ de Paris à 14h pour une arrivée à ...

  • Magouille aux miles à Chicago

    Gennady Podolsky, directeur américano-ukrainien de l’agence Vega Travel à Chicago, a été épinglé par la justice étatsunienne pour avoir accumulé frau...

  • Air France et le CO2

    La compagnie Air France prévoit de compenser à partir de 2020 toutes les émissions de CO2 d’environ 500 vols sur les parcours intérieurs à la France...

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter