Touristes, si vous saviez...
BRÈVES

Pas de leggings chez United Airlines

Comme le rapportent  plusieurs médias, dont le Journal de Montréal, la compagnie aérienne américaine United Airlines a déclenché une tempête sur les réseaux sociaux en empêchant deux filles dont une de dix ans, d’embarquer dimanche sur un vol à Denver (Colorado) parce qu’elles portaient des leggings. Après avoir accepté de se changer, une troisième fille qui portait elle aussi des leggings a été autorisée à prendre ce vol de l’aéroport international de Denver  vers Minneapolis (Minnesota).  L’incident a été relaté en temps réel sur Twitter par Shannon Watts, fondatrice d’un groupe pour le contrôle des armes à feu, Moms Demand Action. Cette militante se trouvait dans l’aéroport et attendait d’embarquer sur un vol pour Mexico et a commenté sur twitter : «Depuis quand United Airlines réglemente-t-il la tenue des femmes ?» Après d’autres péripéties telles que le passager sorti manu militari d’un avion lors d’un surbooking, ou encore le passager de business class qui s’était fait piquer par un scorpion, voilà une affaire qui risque bien de ternir encore le blason de la compagnie états-unienne.

Share

Laisser un commentaire


deux + deux =

Inscrivez-vous ici pour recevoir notre newsletter